`

Apprendre une langue étrangère: pas comme à l’école!


 

italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langue stage à l'étranger 

 

 

italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langues stage à l'étranger

 

 

Apprendre une langue étrangère: une méthode ludique

 

 

Apprendre une langue étrangère lors d’un tour du monde est certainement bien plus facile que de se lancer chez soi, avec ses livres de grammaire et ses fiches de vocabulaire… Pourtant, il doit bien exister des méthodes efficaces et ludiques que l’on peut pratiquer au quotidien…, non? J’ai essayé de regrouper ici les méthodes que j’utilise depuis plus de deux ans: ces méthodes vont certainement encore évoluer et – j’espère – se perfectionner. N’hésitez pas à partager vos propres méthodes d’apprentissage, vos difficultés à apprendre une langue étrangère ou vos défis linguistiques!

 

Tout miser sur l’apprentissage scolaire de la grammaire est dépassé

 

En étudiant le processus d’apprentissage et de mémorisation de l’enfant, de nouvelles techniques plus ludiques apparaissent: on peut les combiner avec un apprentissage plus classique, et essayer d’expérimenter ce qui fonctionne ou non selon sa personnalité.

Mêler immersion linguistique, expériences ludiques, lecture variée, rencontres avec des locaux développe un réel attachement par rapport à la langue étrangère que l’on désire apprendre.

 

Apprendre une langue étrangère: trouver des ressources ludiques que l’on va réellement utiliser au quotidien

 

Un des grands changements que j’ai fait quand je me suis décidée à réellement m’investir dans l’apprentissage des langues étrangères a été de changer mes loisirs. Se détendre, se changer les idées et puiser de l’inspiration ailleurs est nécessaire, mais on finit par culpabiliser si on passe la moitié de sa soirée devant la télé, à suivre des humoristes pas nécessairement très inspirés nous raconter pour la énième fois les déboires du très glamour DSK.

Alors je triche: mes loisirs, j’y tiens, je les adapte juste un peu. Je m’étais promis de ne plus jamais feuilleter un magazine féminin. Ca me déprime. J’ai envie de changer de sexe quand je lis ces trucs. Mais les lire en espagnol, en allemand ou en italien, là c’est agréable!

 

Progresser dans les langues étrangères de manière ludique: Game of Thrones et les Schtroumpfs!

 

Blogs de voyageurs hispaniques, journaux en ligne en anglais, magazines photo ou bandes dessinées en allemand, j’essaie de lire chaque jour quelques articles dans une langue étrangère. Quand j’ai besoin d’une dose irrépressible de potins, je file sur des sites étrangers. J’utilise aussi l’encyclopédie Wikipédia pour des recherches sur de prochaines destinations, dans une langue étrangère à nouveau.

Le choix de mes magazines ou bandes dessinées est sans doute ridicule de l’extérieur: je me replonge avec plaisir dans des épisodes des Schtroumps en italien ou en indonésien, j’ai relu une dizaine de tomes des aventures de Tintin en allemand, et j’ai dévoré d’une traite tous les BD de Walking Dead en anglais. Ces prochains mois, je vais lire Game of Thrones en anglais et la saga Harry Potter en italien. Rien de très intellectuel là-dedans: ce sont mes loisirs, ces livres doivent donc être simples d’accès!

En transformant ses loisirs habituels en loisirs en langues étrangères, on garde le même emploi du temps: on ne doit donc pas nécessairement se créer un planning surchargé pour apprendre des langues étrangères.

 

 

 italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langue stage à l'étranger

 

 

De bonnes habitudes pour se perfectionner dans une langue étrangère

 

  1. Choisir des magazines, des livres ou des séries qui nous plaisent réellement.
  2. Y consacrer du temps au moins tous les 2-3 jours. Etre régulier, mais ne pas en faire trop: ce sont des loisirs ludiques et ça doit le rester.
  3. Varier les supports, les magazines, les séries: se créer une petite bulle agréable et y piocher régulièrement.
  4. Demander un coup de main à ses proches: s’y mettre en couple ou avec un ami est plus facile et plus agréable. En parler autour de soi entraîne souvent des réactions positives et un soutien non négligeable.
  5. S’obliger à quelques séances intensives, où on bannit le français et on fait tout ou presque dans une langue étrangère pendant un jour, deux jours ou plus longtemps. Etre dans le pays dont on veut apprendre la langue est souvent un bon déclic pour passer un palier.

 

Apprendre une langue étrangère: se constituer une base de vocabulaire courant

 

A l’école, on apprend sans doute un langage trop soutenu: on passe des heures à faire des commentaires sur des peintures, des caricatures politiques, mais on est incapable de tenir une conversation courante avec quelqu’un de son âge. C’est assez ridicule et élitiste en fait. Il faudrait mettre plus de concret et de vie quotidienne dans l’apprentissage des langues à l’école et à l’université.

Le but de l’apprentissage d’une langue c’est la communication!

Mon outil préféré, ce sont réellement les phrases tirées d’un contexte vivant: l’espagnol ou l’anglais tel qu’il est parlé dans une série, dans une bande dessinée, dans un article de presse. C’est le meilleur des matériaux car c’est la langue vivante, un vocabulaire courant et simple, qui va droit au but et est compréhensible par tous les milieux sociaux.

Je me force donc à écrire plus régulièrement à mes amis hispanophones en utilisant à la fois des phrases tirées de magazines ou de bandes dessinées et recopiées dans un carnet d’écolier, mes propres connaissances, Google Translate - à utiliser avec précaution, les traductions ne sont pas parfaites mais au moins on est généralement compris par son interlocuteur – et en cas de doute un lexique ou un dictionnaire.

 

 

italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langue stage à l'étranger

 

 

Des méthodes simples et efficaces pour apprendre une langue étrangère: en pratique!

 

Petit inventaire de méthodes testées, approuvées et à petit budget: apprendre une langue étrangère ne doit pas nécessairement être barbant au possible et hors de prix… N’hésitez pas à mettre votre grain de sel dans cette liste et à partager vos expérimentations pour vous perfectionner en langues étrangères!

 

- regarder une série américaine tous les soirs, en version originale sous-titrée. On peut en trouver des centaines en ligne, en streaming, les télécharger ou les piquer sur le disque dur du voisin.

Temps nécessaire: 45 minutes / Coût: gratuit

 

- regarder un dessin animé en mangeant ses céréales le matin: les Schtroumpfs, Tintin, le Marsupilami, Astérix, les Tortues Ninja, tous ces dessins animés en format court se trouvent sur des plate-formes de partage de vidéos, telle que Youtube ou Dailymotion. Juste un conseil: n’essayez pas d’apprendre une langue étrangère en écoutant Donald Duck, son accent est absolument incompréhensible, c’est déprimant!

Temps nécessaire: 8 à 15 minutes / Coût: gratuit

 

- durant une pause au boulot, lire des ragots dans une langue étrangère! Les potins mondains, les aventures de Britney ou Justin Bieber en anglais, allemand, italien, espagnol ou serbo-croate? Oui ça détend, ça amuse, et on n’en demande pas plus. Mais du coup, en vous connectant à cette presse pas très intellectuelle, vous assimilerez un vocabulaire très courant et utilisé par tous les locaux. Pour trouver ces sites intellectuels: une recherche très rapide sur le net. Pour ceux qui souhaitent se perfectionner en anglais, dix minutes devant le site du Daily Mail est parfait pour se détendre et mettre à jour ses connaissances sur les starlettes inutiles du moment.

Temps nécessaire: 10 min ou 2 h! / Coût: gratuit

 

- dans le métro, écouter quelques dialogues téléchargés sur son téléphone ou son iPod. Plusieurs méthodes de langue fournissent un CD avec des mini-dialogues de la vie de tous les jours. Ces dialogues sont courts, prononcés lentement et les situations présentées sont généralement très utiles et concrètes: parler à son collègue de travail, planifier des vacances, commander un repas dans un restaurant, ….

On peut télécharger sur iTunes des dialogues, mais je préfère investir entre 15 et 20 euros pour un livret reprenant les dialogues et un pack de 3 CD de dialogues. On peut aussi emprunter ces méthodes de langues dans une bibliothèque ou une médiathèque.

Temps nécessaire: 10 minutes ou plus / Coût: environ 20 euros pour 2 ou 3 CD

 

- relire son roman préféré dans une langue étrangère: j’ai rencontré une polyglotte qui avait lu la saga Harry Potter en italien, en allemand, en espagnol et en néerlandais! Sa méthode brevetée « Harry Potter » un peu mono-maniaque m’a beaucoup intriguée, mais je suis persuadée que c’est efficace.

Temps nécessaire: un quart d’heure avant de s’endormir? / Coût: se le procurer en occasion dans une librairie ou dans une bibliothèque

 

- profiter de ses vacances pour faire du volontariat en Allemagne, en Irlande, dans les vignobles toscans ou au fin fond de la Tasmanie. Ces formules très souples et économiques permettent de vivre complètement en immersion dans une famille parlant couramment la langue que l’on désire apprendre, de partager leur quotidien et leurs loisirs, en travaillant en échange quelques heures par jour.

On peut trouver des familles d’accueil en s’affiliant à des réseaux tels que HelpExchange (20 dollars pour deux ans d’accès illimité aux adresses de familles installées partout dans le monde), Woofing (pour travailler dans des fermes à l’étranger) ou WorkAway. Même en deux semaines de vacances, on fait de réels progrès.

Temps nécessaire: une semaine ou plus / Coût: seulement le transport jusqu’à l’endroit où l’on fera du volontariat, tous les frais sont ensuite pris en charge par la famille d’accueil (nourriture, logement, loisirs)

 

- passer régulièrement chez sa grand-mère pour qu’elle nous parle dans sa langue maternelle: bon, je triche, tout le monde n’a pas un membre de sa famille qui peut lui enseigner l’indonésien, l’allemand ou l’italien. Mais dans son entourage, il y a toujours l’ami d’un cousin éloigné qui peut nous donner un petit coup de main…

Temps nécessaire: une fois par semaine / Coût: prévoir des stocks de cookies et de thé

 

- pour les Parisiens, il y a une librairie spécialisée dans les langues étrangères: la librairie Attica, dans le XXIè arrondissement. Adresse: 106 boulevard Richard Lenoir.

Les Nantais peuvent se rendre à la Librairie des Langues. Adresse: 4 allée d’Orléans.

Temps nécessaire: retrouver de l’inspiration parmi des milliers de romans bilingues, des méthodes de langue, ou même des livres de cuisine en espagnol ou en italien… Comptez un long moment! 

 

 

*

Et vous, vous utilisez quelles méthodes pour apprendre une langue étrangère de manière ludique? Lesquelles fonctionnent le mieux? 

 

 

italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langue stage à l'étranger

 

italien anglais allemand espagnol voyage volontariat bénévolat cours de langue stage à l'étranger

*

mots-clés: apprendre une langue étrangère de manière ludique, méthode de langue efficace, techniques d’apprentissage langues étrangères, devenir polyglotte, auto-apprentissage langues étrangères, quelles ressources pour apprendre une langue étrangère, apprendre une langue étrangère dans une famille d’accueil, immersion linguistique, loisirs en anglais, apprendre l’italien, apprendre l’allemand, apprendre l’anglais, apprendre l’indonésien, apprendre le néerlandais, apprendre l’espagnol, bénévolat en italie, volontariat en italie

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posted on
Jeudi, août 1st, 2013
Subscribe
Follow responses trough RSS 2.0 feed.
Trackback this entry from your own site.

15 Comments to “Apprendre une langue étrangère: pas comme à l’école!”

Je suis tellement d’accord ! Cet article est génial et il me rebooste pour m’y remettre. J’adore l’idée des magazines féminins en langues étrangères; en français, j’ai parfois l’impression de perdre mon temps mais là, c’est vraiment super. J’aime beaucoup l’idée de garder les loisirs tout en les adaptant pour ne pas surcharger son emploi du temps; d’autant que je suis maman depuis 1 mois; j’avais déjà du mal à faire tout ce que je voulais avant alors maintenant, il va falloir que je trouve une toute nouvelle organisation !

mars 29th, 2014

je n’y connais rien aux blogs mais celui ci me donne envie d’aller à la découverte, chapeau ( et les photos top!)

août 31st, 2013
Darina Castello

J’ai appris l’espagnol avec Busuu. les premiers cours sont gratuits et ensuite tu peux acheter l’abonnement au site pour avoir tout. Je l’ai et je ne suis pas déçu mais il faut y passer du temps. Tu notes le vocabulaire que tu connais et je les apprends dans le train quand je vais bosser. Tu rencontres même d’autres personnes avec qui tu peux garder contact pour practiquer.

août 28th, 2013

c’est vrai qu’à l’école c’est assez mal foutu !!
On mise tout sur le conjugaison, la grammaire, moins sur l’oral, alors que l’oral reste primordial. À l’étranger demander à quelqu’un, « vous savez où je peux trouver du pain », ou « saviez-vous où je peux trouver du pain », qu’importe, la personne comprendra !!
J’étais timide à l’école, & je détestais le peu de cours où tous se faisait à l’oral, maintenant je regrette énormément !! Une copine n’avais pas le même genre de cours & puis ces parents l’ont envoyer dans une famille anglaise, maintenant elle est bilingue (certes avec le bon accent frenchy) mais en ce moment elle vit à Barcelone & c’est niquel pour elle ! !
Je pense aussi qu’à l’école plus d’heures pour apprendre l’anglais serai indispensable, franchement ce n’est pas avec deux heures par semaine que tu vas devenir bilingue ! Surtout qu’on nous rabâche assez que l’anglais est de nos jours indispensable pour réussir !

août 25th, 2013

J’ai jamais autant appris l’anglais (et même d’autres langues, en fait) qu’en voyageant. C’est tellement plus vivant que d’échanger avec quelqu’un ne serait-ce que pour s’habituer l’oreille.

Ce que j’ai fais, avant de partir en Australie, c’est de regarder des séries en anglais, sous-titrées en français, d’abord, puis en anglais ensuite. Pour m’habituer. Du coup, je n’étais pas largué sur place. Maintenant tout va bien.

Les livres c’est bien pour apprendre du vocabulaire peut-être, ou les verbes irréguliers par exemple. Le reste s’apprend en parlant.

août 24th, 2013

C’est avec des séries livres et magasines que j’essaie de m’améliorer en anglais, et je dois avouer que ça marche plutôt bien. :)

J’ai une autre méthode qui m’aide également, je me suis inscrite sur un site ( gratuit) qui permet de discuter avec des gens un peu partout dans le monde. Cela aide également pour pouvoir améliorer son anglais écrit. Pour l’anglais parler, on peut également discuter avec eux sur Skype. Je me suis fais des correspondants comme ça un peu partout dans le monde entier.

août 21st, 2013

@ Chris: si tu as d’autres méthodes à expérimenter, n’hésite pas à les partager, je suis toujours curieuse de savoir comment les autres s’y prennent!

@ Reeon: oui méthode imparable et cours intensifs assurés! J’ai même appris que des polyglottes un peu obsessionnels se connectaient sur des sites de rencontres uniquement pour rencontrer un partenaire parlant les langues étrangères qu’ils désiraient apprendre…

@ Annie: merci beaucoup d’être passée par ici! A bientôt!

@ David: la profusion de sources peut donner le tournis, je suis bien d’accord, on perd beaucoup de temps sur le net en piochant à droite et à gauche. Mais… l’ouverture culturelle est quand même surréaliste. Je suis ravie de grandir à notre époque.

@ Fanny: oui; je sais, c’est encombrant et parfois un brin ridicule de transbahuter tous ces manuels ou romans italiens… Sans parler des petit-déj en tête-à-tête avec les Schtroumpfs :)

@ Mathilde: ravie que les typos t’aient plue. L’infographie est un domaine bien passionnant et terriblement tentaculaire :)

@ Lucas: oui Assimil ou d’autres méthodes de ce type, c’est simple, accessible et basé sur un vocabulaire courant et concret, personnellement je suis particulièrement fan de cette méthode.

NowMadNow

août 20th, 2013

Très bonne idée cette façon de progresser avec une langue étrangère sans pour autant prendre plus de temps grâce aux loisirs. Je le fais déjà avec l’anglais (Séries, films, comics…). Je devrais m’y mettre avec l’espagnol avant mon voyage en Amérique du sud

août 20th, 2013

La meilleure façon d’apprendre une langue, c’est d’avoir un compagnon ou une compagne qui la parle. Personnellement, je n’ai jamais appris l’anglais à l’école et c’est en sortant avec une Galloise pendant 3 ans que je suis devenu quasi bilingue ;)

août 19th, 2013

plein d’idées pour apprendre autrement et sans contrainte.

août 7th, 2013
Annie Nespoulous

merci beaucoup pour votre site. j’ai grand besoin d’améliorer mon anglais- scolaire- pour voyager plus librement. vos pages m’ont donné plein de nouvelles idées

août 7th, 2013
annie

On pourrait penser qu’il est plus facile d’apprendre une langue étrangère aujourd’hui, à l’heure où des textes de toutes langues et des méthodes d’apprentissage sont disponibles en ligne, que la culture se mondialise et que les voyages sont facilités. C’est tout le contraire!!!

août 5th, 2013

J’imagine ton sac à dos rempli de petits manuels d’espagnol et d’italien!!

Merci pour tous ces conseils pour bien apprendre une langue dans la vie de tous les jours, là il faut que je les mette en pratique pour l’anglais…

août 1st, 2013
Fanny

Apprendre une langue étrangère est passionnant! Mais je n’ai pas ta volonté :)

J’adore la façon dont tu as illustré cet article! Les typos et les petits personnages, c’est top!

Mathilde

août 1st, 2013
Mathilde

Sinon pour les dialogues à télécharger il y a Assimil qui est pas mal !

J’ai utilisé ça en Espagnol lorsque j’étais en Prépa, et ça m’a beaucoup aidé car je partais de loin.

Pour le coup c’est vraiment top, genre 50€ d’investissement mais agréable à suivre !

A toute !

Lucas

août 1st, 2013
NowMadNow is powered by WordPress
Revolt Basic theme by NenadK. | Entries (RSS) and Comments (RSS).
Managed by Marhnix.