scene artistique berlinoise tour du monde voyage petit budget routard

 

 

Street art Berlin allemagne voyage artistes initiation

 

Street art berlinois: visite alternative de Berlin

 

Le lien entre les Berlinois et les arts de rue – collages, stencils, grafs, tags, détournements publicitaires – ne date pas d’aujourd’hui mais révèle la longue tradition artistique de la ville. Petit tour d’horizon des artistes de street art qui donnent du relief à la capitale allemande. Comment découvrir le street art à Berlin: les artistes à reconnaître et mes bonnes adresses pour une visite alternative et très colorée de Berlin!

 

L’effervescence artistique berlinoise donne aux petites ruelles anodines un charisme surprenant. Peu importe où l’on se décide de se balader, on tombera sur des collages, grafs, tags, pochoirs ou fresques murales pharaoniques.

Références historiques, figures contestataires, pieds de nez humoristiques et parfois réelle virtuosité esthétique, la scène street art berlinoise est rafraichissante et … absolument omniprésente.

A chaque fois que je suis à Berlin, je pars pister mes artistes fétiches, et m’étonner de leur fusion incroyable avec l’environnement urbain: ici, le street art s’affiche en grand!

 

Berlin: une évidence pour les artistes street art du monde entier

 

Berlin est un cas particulier: on y trouve un street art historique et protégé – le Mur de Berlin, célèbre pour ses fresques –, des oeuvres de commande souvent de taille XXL, et des grafs sauvages, bien tolérés par les autorités. Berlin est décidément une pépinière de talents.

 

Les artistes internationaux: les plus grands artistes du street art sont tous à Berlin, on tombera alors certainement sur les portraits d’Eduardo Kobra, les scénettes romantiques d’Alice Pasquini, le gigantisme de Blu, les rats de Banksy, la signalisation détournée de Clet Abraham, l’animalerie de Roa, les photographies noires et blanc de JR, la malice de Miss Van, …

Les Germaniques: MTO, Alias, Xoooox, El Bocho, Mein Lieber Prost, Bonk!, et les poings jaunes de Kripoe omniprésents dans la ville.

 

 

Pourquoi les Berlinois soutiennent-ils le street art?

 

Une anecdote marquante montre à quel point les Berlinois sont sensibilisés au langage des graffeurs et colleurs de rue.

Il y a quelques années, une série de lettres a été placardée dans la ville. Ces lettres, adressées à une mystérieuse Linda, lui implorait de donner une seconde chance au garçon qu’elle avait quittée. Un an plus tard, l’auteur des lettres a dû avouer qu’il ne s’agissait que d’un projet artistique et donc d’une relation fictionnelle au grand dam des passants qui s’étaient pris de sympathie pour lui…

 

Un artiste omniprésent à Berlin: El Bocho

 

Cet artiste prolifique a créé plusieurs personnages et les met en scène avec humour noir et poésie, sous forme de grandes affiches collées aux murs (paste-up). L’un de ses personnages est Little Lucy, une enfant qui passe son temps à essayer de tuer son chat… par tous les moyens possibles. Parfois en le faisant griller dans un toaster (yummy) ou le mettant dans une machine à laver. Le chat résiste. La gamine persévère.

Ses autres personnages de prédilection sont ses Citizens, des demoiselles solitaires, un brin mélancoliques, qui s’interrogent sur leur vie ou sur les transformations incessantes de Berlin.

El Bocho a aussi dessiné plusieurs figurines de la Poor Hannah ainsi que des caméras de surveillance disposées stratégiquement dans la ville.

Bref, El Bocho, un artiste à identifier car ses œuvres reviennent énormément dans le paysage berlinois. Ses différentes séries se suivent à la manière d’un feuilleton et s’inscrivent de manière très fluide et naturelle dans ses quartiers fétiches.

 

 

el bocho girl berlin street art murs de berlin

 

 

el bocho berlin street art initiation artistes

 

 

el bocho berlin street art kitty voyager indépendant petit budget

 

 

 

Street art berlinois: un artiste très original qui détourne les publicités de mode

 

J’ai été très surprise de découvrir le travail de l’artiste espagnol Vermibus. Installé à Berlin depuis des années, sa technique est très interpellante: dans un premier temps, il se procure en pleine nuit des affiches publicitaires, les retravaille ensuite longuement dans son studio puis les réinstalle à leur emplacement originel.

Vermibus ne les retravaille pas de manière anodine: il utilise en effet du dissolvant pour créer un flou sur l’identité des marques et des modèles. Sa manière de prendre à contre-pied les égéries publicitaires est saisissante et la manipulation efficace: ce n’est plus un slogan marketing banal qui nous fait face mais un fantôme flou, délavé et très mystérieux.

C’est parfois glauque, c’est souvent mystérieux, une chose est sûre: on reconnaît sa signature instantanément!

 

 

vermibus berlin détournement pub voyager en solo independant petit budget apprendre l'allemand

 

 

Dans quels quartiers de Berlin se balader pour une perfusion de street art?

 

Il y a plusieurs visites guidées à pieds spécialisées sur le street art, qui sont de très bon moyens pour se familiariser avec les différents quartiers de la ville et comprendre le contexte historique grâce à mille petites anecdotes sur ses habitants.

Pour ceux qui désirent se débrouiller par eux-mêmes pour voyager moins cher, je vous livre ici quelques adresses où je promène souvent pour voir l’évolution de mes artistes préférés et l’évolution des techniques.

Pour les amateurs d’art de rue, il y a deux quartiers incontournables: Kreuzberg et Friedrichshain, les quartiers à privilégier si vous n’avez pas beaucoup de temps à Berlin.

 

/ Le street art à Berlin- Mitte

Depuis la fermeture maintes fois repoussée du célèbre squat Tacheles, Mitte s’est un peu assagie. On peut néanmoins toujours observer des grafs sous les tunnels et autour de la Rosenthaler Strasse.

 

/ Le street art à Prenzlauerberg

Se balader sur la branchée Kastanienallee puis aller fouiner dans l’étrange Mauerpark – le dimanche s’y tient un marché aux puces et un karaoké en plein air très couru.

 

/ Le street art à Scheunenviertel

C’est dans les cours industrielles de ce quartier que s’est développée une très forte culture alternative dès la chute du Mur de Berlin.

Aller absolument vous perdre dans les cours en enfilade qui se cache autour de Hackescher Markt, en particulier dans la Haus Schwarzenberg, lieu incontournable du street art berlinois.

On peut prolonger la balade jusqu’à la Alte Schönhauser Strasse, très vivante, et qui cache souvent de bonnes surprises.

street art carnet d'adresses berlin blog photos tour alternatif

finbarr dac berlin street art peintures art voyager en solo petit budget routard

 

 

/ Le street art à Friedrichshain

Longer les anciennes bâtisses industrielles de la Simon-Dach Strasse, atour du centre alternatif Temple RAW.

Historique, l’East Side Galery est bien sûr un passage obligé, mais tous les artistes ne sont pas époustouflants, il s’en dégage néanmoins une belle énergie et un esprit de liberté. Mettre ensuite ses pieds dans le sable de la plage caribéenne du Yaam et admirer ses murs.

 

/ Le street art à Keuzberg

De là, on peut traverser la Spree, continuer sur sa lancée vers la Falckensteinstrasse et autour de la Schlesische Strasse et observer les célèbres peintures anticapitalistes de Blu, symboles de la réunification allemande, sur la Cuvrystrasse.

De là, se balader sur la Skalitzer Strasse, observer un Jack Nicholson plus vrai que nature sur la Heinrichplatz, puis au coin, dans la Mariannenstrasse admirer l’immense astronaute de Victor Ash (de nuit, il y a une surprise réjouissante).

Remonter la Mariannennenstrasse vers le parc du Bethanien, dont le bâtiment hybride est devenu une maison d’artistes et un lieu d’expositions. L’endroit est riche en grafs, pochoirs et collages. Continuer jusqu’au 67 de l’Adalbertstrasse pour y observer une peinture animalière pleine d’humour du célèbre Dave the Chimp.

Pour rencontrer des graffeurs et des connaisseurs, on peut se rendre ensuite dans la boutique Modulor. On y trouve toutes les peintures possibles et les matériaux nécessaires aux chevelus créatifs. Prinzenstrasse 85

On peut terminer cette boucle en faisant la fête au Kater Holzig, au 23 de la Michaelkirchstrasse, ancienne fabrique à l’abandon, réinventée par des patrons fervents supporters du street art.

 

street art berlin tacheles petit budget decouverte portrait murals peinture dessin inspiration atelier d'artistes

 

 

Stinfish Berlin Street art tour du monde couleurs apprendre l'allemand

 

 

jack nicholson berlin street art voyage feminin fille seule routard petit budget

 

 

east side gallery berlin street art allemagne peinture dessin initiation apprendre l'allemand

 

 

 

street art berlin initiation alternativ tour apprendre l'allemand voyage tour du monde

 

 

 

banksy berlin street art peinture graffitis tour du monde voyage indépendant petit budget routard

 

 

 

street art berlin comics germany colors tour du monde

 

 

berlin street art tacheles man que faire a berlin art initiation apprendre l'allemand

street art work in progress murals colors art

 

 

 

Mots-clés: street art, collages, graffitis, grafs, pochoirs, stencils, art de rue, art urbain, artistes, berlin, allemagne, tour du monde, voyage, petit budget, visite alternative de berlin, voyage indépendant, carnet d’adresses à Berlin, to do list, el bocho, vermibus, banksy, mur de berlin, alice pasquini, blu, MTO, Eduardo Kobra, Clet Abraham, finbarr dac, roa, kreuzberg, quartiers alternatifs de Berlin, visite alternative de Berlin, itinéraire alternatif de Berlin

Written by | NowMadNow

Ce long voyage était prévu, fantasmé, mais pas comme ça! J'ai abandonné mon itinéraire pour créer un tour du monde aléatoire, ouvert aux rencontres et aux opportunités qui émergent toujours en chemin. Envoyez-moi un petit mot, on ira boire une jerricane de thé... quelque part.

Google+

31 Comments

  1. LaRoux

    16 juin 2013 at 18 h 39 min

    j’avais adorée Berlin pour çà ! & c’est vrai que quand on aime beaucoup le street art on ne peut pas être déçue par Berlin et ce que la ville nous offre en terme artistique 🙂

  2. Florence

    16 juin 2013 at 18 h 58 min

    J’ai adoré cet article, très fouillé et utile pour ceux qui se passionnent pour le street art.

    Et visiblement, on aime les mêmes artistes!

    Flo

  3. G.

    16 juin 2013 at 19 h 00 min

    Je n’y connais rien… mais je regarderai les choses différemment.

    Merci la voyageuse.

  4. M.

    16 juin 2013 at 19 h 24 min

    Toi et tes yeux, je les aime!

  5. Kika

    16 juin 2013 at 19 h 25 min

    Inspirante à tous les niveaux la charismatique capitale allemande! Design, archi, musique, clubs… l’air est infusé à l’art.

    Je comprends pourquoi tu y retournes sans cesse.

  6. Curiosités à NY

    16 juin 2013 at 20 h 34 min

    Waouh! Super post très complet! J’espere bien revoir Berlin bientot et je garde tout ca sous le coude! JR n’a pas encore investi Berlin?? 😉

  7. Clara

    16 juin 2013 at 22 h 24 min

    Tres chouette, pour info ton premier inconnu est Hopare, tres actif en France egalement mais pas encore a New York a ma connaissance. Drole de voir comme chasue grande ville a son propre cru plus quelques stars internationales…
    J’aime beaucoup celui de la photo « East side gallery »

  8. Laurène - Carnet d'escapades

    17 juin 2013 at 8 h 24 min

    Merci pour cette belle balade à travers le street art berlinois! Je n’y connais rien du tout, mais apprécie beaucoup la découverte…

  9. Adil

    17 juin 2013 at 18 h 46 min

    Tu aimerais mtl, beaucoup de tags ont fleuris ces derniers jours dans pas mal de rues.

  10. Wonder Brunette

    19 juin 2013 at 18 h 20 min

    Très chouette article, j’ai regardé avec regret la photo de l’oeuvre au Tacheles, cet endroit va manquer à Berlin !

  11. Anne

    19 juin 2013 at 21 h 00 min

    Super article, j’adore le street art et chaque dessin a son histoire et dégage énormément de choses !

  12. Lise

    21 juin 2013 at 13 h 52 min

    Oh! Nous étions peut-être en même temps à Berlin ! T’ai-je croisée? On aurait pu y parler de ce projet de plateforme pour apprendre les langues de manière autonome et plaisante… J’ai toujours des idées qui me trottent dans la tête, des liens en bataille dormant sur une page word.. quand on trouvera le temps, on en discute?

  13. l'atelier du voyageur

    23 juin 2013 at 10 h 00 min

    Berlin est vraiment un ville à découvrir. Pleines de richesse en en particulier pour son effevesence artisitque et culturelle. Et le street Art en es qu’un exemple.

    Merci pour c es jolie photo.

  14. NowMadNow

    24 juin 2013 at 17 h 52 min

    @ L’atelier du voyageur: même en ayant toute mon adolescence sur place, je suis loin d’avoir fait le tour de Berlin! Et sur le plan artistique, c’est un régal 🙂

    @ Lise: zut, ça aurait été parfait de se croiser à Berlin! Alors, ton séjour s’est bien passé? 🙂 La prochaine fois que tu passes à Berlin, n’hésite pas à m’envoyer un message, cette ville est aimant, j’y retournerais tout le temps.
    Je n’ai pas du tout oublié pour les langues, je suis… en retard. Evidemment en retard 🙂 Je t’envoie un mail d’ici quelques jours, merci pour le rappel!

    A très vite Lise!

    @ Anne: je suis ravie que ces artistes te touchent. Le street art que l’on trouve à Berlin me fait écarquiller les yeux avec bonheur, la qualité y est incroyable.
    Merci d’être passée par ici!

    @ Wonder Brunette: ce visage me plaisait beaucoup… d’ailleurs, il y a quelques jours, en me contorsionnant bien j’ai essayé de l’entr’apercevoir… à travers les grilles désormais closes du célèbre Tacheles.

    Je suis un peu partagée sur le sort de cet endroit. D’un côté, tu as raison, c’est un symbole qui ferme ses portes, de l’autre… l’endroit rassemblait du bon comme du moins bon. Ce que j’aimais, c’était pouvoir aller d’un atelier à l’autre. Mais artistiquement, ce n’était plus un endroit de référence, mais un squat photogénique.
    Ps: j’aime beaucoup ton blog!

    @ Stépha Nie: merci à toi!

    @ Adil: oui Montréal je l’aime déjà, ce sera bon d’y retourner! On se voit très vite mister!

    @ Laurène: et à Bâle, il y a des grafeurs compulsifs? Bonne chance dans ton déménagement miss … et à très vite!

    @ Clara: oh merci pour l’info, c’est exactement ce que j’espérais: que quelqu’un puisse m’aider à identifier cet artiste!

    @ Curiosités à NY: si si le prolifique JR est partout! Il séjourne souvent à Berlin d’ailleurs. Je suis absolument séduite par son approche (et ses collaborations avec José Parlà, comme tu le mentionnais dans ton article!)

    @ Kika: Berlin est un casse-tête, je voudrais beaucoup m’y réinstaller… bientôt 🙂

    @ M.: il ne te reste plus qu’à …

    @ G. : j’assome mes proches avec cette obsession chronique qu’est le street art, et je crois que ça marche!

    @ Florence: si tu as d’autres artistes à me faire découvrir, n’hésite pas!

    @ La Roux: je n’arrive pas à être objective avec Berlin. L’ambiance, l’omniprésence de parcs, l’histoire à chaque coin de rue, les meilleurs architectes, la fusion culinaire, la personnalité de ses quartiers… la ville parfaite.

    NowMadNow

  15. Mélissa

    24 juin 2013 at 21 h 53 min

    Ca m’aide à me mettre dans l’ambiance pour ma future visite! Je suis stupéfaite par la richesse de ce mouvement là-bas!
    Dis-donc, tu dois être occupée, on ne te lis plus. 😉

  16. Alexandre

    26 juin 2013 at 9 h 31 min

    J’aime bien le « the shining » de TMO. L effet de grandeur est super. El Bocho est le plus intéressant avec ses référence dessins à la Japonaise. Je partage;)

  17. Lucas

    26 juin 2013 at 12 h 59 min

    Salut,

    Très sincèrement, j’adore ton article et cela me donne envie d’aller à Berlin 🙂 !

    Apparemment c’est une ville fantastique avec plein de richesse.

    Je ferais peut être inter-rail pour voir ça 😉 !

    A toute 🙂 !

    Lucas

  18. NowMadNow

    28 juin 2013 at 13 h 57 min

    @ Lucas: merci beaucoup!
    On trouve… TOUT à Berlin. N’hésite pas à jeter un oeil sur les compagnies aériennes low cost, souvent moins chères que le train!

    @ Alexandre: fan inconditionnelle du sourire carnassier du grand Jack, ce graf ne pouvait pas me laisser insensible!
    Et El Bocho, c’est un régal, un artiste complètement passionné par le street art et qui explore des univers variés.

    @ Mélissa: tu as bien raison de me le rappeler, je suis … en retard sur tout 🙂
    A bientôt miss!

    NowMadNow

  19. Pingback: Street art, les dessous d'un phénomène de mode

  20. Sebastien

    15 juillet 2013 at 12 h 55 min

    Cool guide! Je ne savais pas qu’il ya un travail de Banksy ici à Berlin. Street art est une question de survie à Berlin. Sinon, la ville serait couverte par ce gris infini. Surtout en hiver.

  21. ANAÏS

    26 août 2013 at 14 h 56 min

    Cet article m’avance beaucoup dans mes cherches sur le street art de Berlin merci ! j’envisage d’y partir bientôt et je recherche de bonnes adresses street art en avez vous ?

  22. Florian

    31 août 2013 at 12 h 53 min

    Vraiment sympa l’article, ça donne envie d’y aller tout de suite. A Melbourne un peu partout, et surtout dans le quartier de Fitzroy il y a du beau street art.

    J’ai envie d’aller à Buenos Aires qui semble être fan de ce type d’art, n’est ce pas ?

  23. PENON

    30 septembre 2013 at 16 h 59 min

    C’est très beau se que vous faite .

  24. Pingback: Partir un week end à Berlin

  25. Pingback: Berlin, We love you ! | Des sourires & des bulles

  26. Pingback: Que manger à Berlin: meilleur brunch, pâtisserie, photos

  27. Pingback: Autres musées à Berlin | A r t s & S c i e n c e s

  28. avena sari

    27 avril 2015 at 20 h 09 min

    J’aime bien le graffitis qui représente Shining, C’est drôle comment l’artiste a joué avec les murs pour créer l’illusion

  29. フィンジア

    18 juillet 2016 at 4 h 07 min

    育毛剤の成分比較