voyage au Vanuatu fille femme témoignage blog Vanuatu photos tribus villages

 

voyage au Vanuatu fille femme témoignage blog Vanuatu photos tribus villages

 

Voyage au Vanuatu

 

Le Vanuatu, par où commencer? Le nom me trottait en tête depuis longtemps. Rien que le nom. Un vrai fantasme de voyageur. Déjà sur le Vieux Continent, j’avais fait quelques recherches sur ce pays qui semblait si lointain et hors de ma portée. En quittant la Tasmanie, après deux mois très marquants passés sur cette île, j’ai commencé à réaliser qu’à partir de l’Australie, ces endroits perdus d’Océanie n’étaient plus si loin finalement…

Puis un matin, j’ai bouclé mes valises, reçu la dernière injection d’un vaccin et acheté un billet. Là officiellement, je chamboulais tout ce qui me restait d’itinéraire. Tant pis, non tant mieux.

Le voyage au Vanuatu a vraiment commencé à l’aéroport de Sydney, le nez littéralement fixé sur la vitre donnant sur un avion: Air Vanuatu. Là je n’en menais pas large, il y avait la petite voix qui disait “je vais au Vanuatu, merde je vais au Vanuatu”. Un vrai voyage vers l’inconnu. J’étais sur un petit nuage.

 

Voyage au Vanuatu: l’archipel en kaléidoscope

 

–       J’ai posé les pieds au Vanuatu, à Port Vila, et j’ai reçu une grande gifle de chaleur tropicale. Même à minuit, dans l’obscurité la plus totale.

–       L’arrivée à l’aéroport a été un grand moment: une file de trente voyageurs, un officier des douanes, un aéroport minuscule en déconstruction, une troupe de musiciens qui nous accueille avec un rythme effréné et le douanier qui me demande si je n’ai rien d’érotique dans mes bagages.

–       Et tout de suite, les sourires des habitants. Ces sourires exponentiels que je vois tous les jours et dont je ne me lasse pas une seconde. Les Ni-Van sont des extra-terrestres, qui ont remporté deux fois un prix les sacrant “peuple le plus heureux du monde”. Je pensais qu’il allait être difficile de battre les Canadiens et les Australiens sur le registre de la gentillesse… J’avais tord, là aussi.

Dès que je déambule dans les rues, des “hello” fusent dans tous les coins, les gens posent leurs outils, ralentissent leur van, s’arrêtent sur le chemin et vous sortent leur plus beau sourire. Les enfants, c’est encore pire: ils inventent des parties de cache-cache au milieu de la rue dès qu’ils vous voient, viennent se présenter, vous montrent où est leur école,… Bref au Vanuatu, on sourit tout le temps. Je me souviens notamment de cette écolière de huit ans, en uniforme bleu, qui a quitté ses camarades de classe pour me demander mon prénom et qui a tenu à me montrer une plage magnifique où elle plonge avec ses parents. Puis elle est repartie, j’étais médusée et je papillonnais des yeux en me demandant si c’était réel.

–       Registre plus prosaïque, mais néanmoins important: la nourriture! Il y a un marché des fruits et des fleurs au coeur de Port Vila, et des centaines de fruits non identifiés. Et des chauves-souris, joliment appelées roussettes, énormes et entières sur des feuilles de bananier. Mais je la prépare comment moi la chauve-souris? Je lui arrache la tête, les ailes, les pattes? Bon, les fruits non identifiés c’est bien aussi.

*

voyage au Vanuatu fille femme témoignage blog Vanuatu photos tribus villages

*

–       En dehors du marché grouillant de monde, de têtes, de robes multicolores, d’enfants endormis sur les étales, il y a des petits magasins. Remplis exclusivement de boîtes de conserve. Une prison métallique. Très impressionnant la première fois.

–       Rencontre du troisième type: des chips aux myrtilles et aux noisettes. D’une marque célèbre, vendue en Europe, ici déclinée sous des goûts stupéfiants.

–       Et puis, lors d’un voyage au Vanuatu, on découvre des boissons psychotropes. Ou relaxantes. Le kava, breuvage que tout le monde déteste, même les ni-Van, mais que tout le monde boit. Ca a une couleur de lait passé et le goût d’une eau de vaisselle terreuse.

–       Sur l’archipel du Vanuatu, il y a trois langues officielles: l’anglais, le français et le bislamar, pidgin d’anglais à 70% et de français. Parfois quand on me parle, je ne comprends rien: français avec accent? anglais où toutes les syllabes sont avalées? créole? Un taximan Ni-Van m’a rassuré: il lui arrive fréquemment de ne pas comprendre ses clients.

–       L’île d’Efate, sur laquelle je loge la plupart du temps, est verte, verte, verte, une hyperbole de vert. Des arbres gigantesques et tout le centre de l’île inaccessible, car recouvert d’une végétation dense. La faune effrayante sur cette terre mythique? Des cochons sauvages.

–       Lors de ma première nuit, j’ai entendu quelqu’un glisser un papier sous ma porte. Un prospectus des Témoins de Jéhovah. Je n’ai jamais su d’où cela venait. Peut-être des propriétaires des bungalows, Coréens mystiques et baba-cool.

 

voyager au Vanuatu île Efate Port Vila marché culture du Vanuatu photos tribus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

le plus beau blog lifestyle océanie voyage tour du monde

*

voyage au Vanuatu, premier séjour au Vanuatu, voyager seul au Vanuatu, loger chez l’habitant, découvrir villages Vanuatu, Vanuatu photos, Vanuatu blog, découvrir Vanuatu, escale à Vanuatu, tour du monde et escale au Vanuatu, culture Vanuatu, île Efate, séjour sur l’île d’Efate, se loger à Port Vila, marché de Port Vila, voyage indépendant au Vanuatu, voyager seule au Vanuatu, sécurité fille, blog photos Vanuatu, transports Vanuatu, voyager seule au Vanuatu, voyage au Vanuatu, archipel Vanuatu, voyage au Vanuatu femme seule, témoignage voyage au Vanuatu, aller au Vanuatu seul, quelle île choisir au Vanuatu, voyage au Vanuatu photos

*

Written by | NowMadNow

Ce long voyage était prévu, fantasmé, mais pas comme ça! J'ai abandonné mon itinéraire pour créer un tour du monde aléatoire, ouvert aux rencontres et aux opportunités qui émergent toujours en chemin. Envoyez-moi un petit mot, on ira boire une jerricane de thé... quelque part.

Google+

41 Comments

  1. steph (cumu)

    27 février 2011 at 19 h 59 min

    La tu me donnes vraiment envie de venir aussi… pas le nom mais les couleurs, les fruits, les sourires… cela doit être magique… je commence à croire finalement que tu es vraiment partie… et que tu n es pas dans ce thotel lugubre au bord de la mer en cote d’opale…

    Gros bisous et plein de magie dans les yeux…

  2. Vincent V.

    27 février 2011 at 21 h 56 min

    C’est génial tout ça !!!

  3. Vincent V.

    27 février 2011 at 21 h 57 min

    J’ai oublié …

    Je commence à être jaloux de tes superbes photos

    😉

  4. LeVince

    28 février 2011 at 8 h 27 min

    Je n’avais jamais entendu parlé de ce pays 🙂 Et une fois de plus, tu me donne envie de venir te rejoindre 🙂 Bisous

  5. krystelle

    28 février 2011 at 8 h 34 min

    J’avoue, j’ai regardé sur un Atlas où tu es en ce moment…la réponse : LOIN !
    tout à l’air Magique…le pays des Bisounours existerait-il finalement ?
    Non, je suis sure que c’est encore mieux ! (les bisounours n’ont pas de roussettes dans des feuilles de bananiers, eux).

    Je t’embrasse =)

  6. Un Monde Ailleurs

    28 février 2011 at 10 h 12 min

    Le kava, j’ai testé aux Tonga (pas très loin du Vanuatu) et on en boit aussi en Nouvelle-Calédonie semble-t-il. Je suis d’accord avec toi sur le goût d’eau de vaisselle terreuse, mais avec un léger soupçon de réglisse, non ?

    Quoiqu’il en soit je n’ai rien ressenti de psychotrope même si certains autour de moi (des locaux) avaient l’air un peu parti au bout de 2 heures. Mais j’en ai bu nettement moins qu’eux…

  7. Patty

    28 février 2011 at 13 h 21 min

    Merci de me faire rêver… Voilà un moment de sourire, de détente et d’évasion au milieu d’une journée ‘grisaille’ (ben oui, ici pas de chaleur tropicale 🙁 ).
    Tes récits toujours aussi passionnants, tes photos superbes, qui donnent vraiment envie de prendre le large…
    Bon, va vraiment falloir planifier un petit voyage d’ici la fin de l’année 🙂
    Gros bisous

  8. Colette

    28 février 2011 at 20 h 20 min

    Très impressionnée par ce que je lis…
    Tu vas au bout de ton dentifrice mais aussi de tes rêves…
    C’est passionnant de te lire et encore plus de t’imaginer là-bas!
    Je t’envoie des tonnes de bisous et te souhaite de découvrir encore de superbes choses dans les semaines à venir.

  9. Sandro

    1 mars 2011 at 3 h 48 min

    Alors pour la chauve-souris, il faut la dépouiller (comme un lapin), puis la faire frire avec quelques piments et un peu d’ail. Ce n’est pas mauvais du tout -essayé au Cambodge-

    Bonne continuation-

  10. Roch

    1 mars 2011 at 6 h 52 min

    Le Vanuatu, t’es certaine que c’est sur terre?
    Bisous

  11. Lili - vuesdechine

    2 mars 2011 at 9 h 55 min

    Magique…
    Vraiment, un morceau de voyge au bout du clavier… Merci !

  12. NowMadNow

    3 mars 2011 at 7 h 59 min

    @ Steph: tu commences donc à me croire!

    @ Vincent V.: merci!

    @ LeVince: tu es le bienvenu, quand tu veux/ où tu veux 🙂

    @ Krystelle: oui, je crois que je pourrais difficilement trouver plus loin que le Vanuatu! C’est en effet beaucoup plus intéressant et captivant que le pays des bisounours! Bisous miss

    @ Un Monde Ailleurs: j’avais lu ton article concernant ton initiation au kava aux Tonga 🙂
    De l’eau de vaisselle terreuse à la réglisse, nous avons bien bu la même chose! Je t’avoue que pour ma part j’en ai vite ressenti les effets!

    @ Patty: merci beaucoup! Tu penses partir où…? L’île Maurice que tu apprécies tant?

    @ Colette: merci beaucoup! Le Vanuatu est un endroit passionnant, que je ne risque pas d’oublier de sitôt…

    @ Sandro: tout le monde m’a dit que c’était délicieux… il faut que j’essaie!

    @ Roch: bonne question!

    @ Lili: merci à toi 🙂

    NowMadNow

  13. Fabrice

    4 mars 2011 at 10 h 48 min

    Des Coréens mystiques…hum, c’est à dire?

  14. Mic (Bibi)

    4 mars 2011 at 20 h 07 min

    Magnifique, juste magnifique.

  15. Corinne

    5 mars 2011 at 8 h 34 min

    Ah le Vanuatu, mon deuxième plus grand rêve après le Japon 😉 Je n’en ai eu que plus envie en te lisant! L’année prochaine certainement, ou plus tôt que prévu, qui sait?

  16. paqui

    5 mars 2011 at 15 h 56 min

    Entc’est trop chouette de te lire…… Je ne connaissais ni de nom, ni d’endroit, l’archipel de Vanuatu…Voici que grâce à toi, j’imagine grâce ton texte……..l’endroit atypique dans lequel tu dois séjourner….Mets nous des photos…… gros bisous

  17. Sofiane

    5 mars 2011 at 20 h 35 min

    Si tu as une chance daller au Mont Yasur sur l’île de tanna. Ile volcanique et aller a Port Olry sur l’île de Santo, magnifique

    Tank u tumas,

  18. NowMadNow

    6 mars 2011 at 3 h 21 min

    @ Sofiane: je reviens justement de l’île de Tana, le volcan est très très impressionnant 🙂 Tu parles bislamar?

    @ Bibi: merci!

    @ Corinne: oui il faut voir le Vanuatu. Si tu as l’occasion d’y poser tes bagages, je te conseillerais d’y rester quelques semaines au moins. La plupart des touristes n’y restent qu’une semaine, MAIS ce n’est pas assez 😉

    @ Paqui: je mettrai davantage de photos par la suite!

    @ Fabrice: le manager de l’hôtel et sa famille déambulent, le sourire gravé sur les lèvres, avec des écouteurs sur les oreilles, en psalmodiant des chants baba-cool. J’aime bien cet hôtel 😉

    NowMadNow

  19. Sofiane

    7 mars 2011 at 1 h 18 min

    @nowmadnow. Yes..me tok tok bislam be me no tok for long taem. Trip blong me Im vanuatu hemi namba wan!!!

    Hemi stret nom
    Lukum yu bakagan 🙂

  20. NowMadNow

    8 mars 2011 at 7 h 21 min

    @ Sofiane: je comprends la moitié, je progresse je progresse 😉

  21. Estelle

    8 mars 2011 at 12 h 05 min

    Tu es venue sur mon site, naturellement, je suis venue jetter un oeil (même les 2) sur le tien… Et franchement, ton site est beau, et ton texte très bien écrit ! On s’y croirait ! Et ça, j’aime beaucoup !!
    A bientôt !

  22. marraine et cie

    11 mars 2011 at 20 h 08 min

    ma toute belle, quelle merveilleuse lecture, quelle évasion, tu nous fais vivre une aventure exceptionnelle…. je t’aime et en tout petit et très vite je te jette un ….tu me manques énormément mais en très grand je te crie….vis et éclate-toi

  23. Cédric

    16 mars 2011 at 15 h 18 min

    J’y arriverai en mai ! Ton billet n’a fait qu’aviver mon envie d’y aller.

    P.S: J’aime beaucoup ton style d’écriture !

  24. Dé.

    25 mars 2011 at 11 h 31 min

    J ai plein de retard dans la lecture de tes (incroyables) articles, je m’y remets donc en profitant d une acalmie au boulot!

    De gros bisous ensoleillés de ta tendre Belgique!

  25. NowMadNow

    28 mars 2011 at 0 h 41 min

    @ De : merci miss!

    @ Cedric: j’espere que tu vas passer de supers moments la-bas! 🙂

    NowMadNow

  26. Marjorie Histoire à Vivr

    27 avril 2011 at 15 h 24 min

    Merveilleux, tout simplement…. Ca change de toutes les catastrophes des médias (que je ne suis pas 😉

  27. Clémentine

    4 décembre 2011 at 16 h 12 min

    Merci ! 🙂 Après avoir de nouveau passé des heures sur internet à essayer de choisir une destination entre La Nouvelle-Zélande et l’Australie, refrénée par des sites touristiques immondes vantant des cargosconserves ballottant des hordes de touristes sous les palmiers et les fausses cérémonies…je suis tombée sur ton blog et illumination : je porte mon choix sur Vanuatu! Est-ce que tu as des conseils pour deux semaines de séjour?

    En tout cas ça a été un plaisir de découvrir ton écriture et tes réflexions dans lesquelles je me reconnais tout à fait. 😉

  28. NowMadNow

    6 décembre 2011 at 3 h 12 min

    @ Clémentine: c’est moi qui te remercie, cela me fait plaisir que ce que j’ai pu griffonner il y a des mois puisse te donner envie d’aller dans ce pays envoûtant!! Je suis d’ailleurs très curieuse d’avoir des échos de ton voyage!

    Des conseils… A Port-Vila, il y a un petit hôtel charmant tenu par une famille de Coréens: c’est le Blue Pango. Leur fille parle français et c’est surtout beau, agréable, familial, j’y ai passé de bons moments.

    Sinon, je te dirais bien de partir là-bas sans idée préconçue, pour moi ce pays ne ressemble en rien à ce que j’ai pu voir avant.

    Et pour l’île de Tana, il faut faire attention à ne pas se laisser avoir par certaines personnes qui veulent se faire de l’argent sur le dos des voyageurs. Là, il ne faut pas se laisser faire, mais c’est un endroit très impressionnant. Si on vous dit qu’il faut un guide pour le volcan, … c’est faux.

    L’île d’Efate est très intéressante, tu peux prendre le bus avec les femmes du marché et t’arrêter dans un de leurs villages, elles te montreront. Elles n’ont pas l’habitude de voir des touristes qui sortent de la ville principale.

    Il paraît que l’île d’Ambrym est magnifique également. Le seul souci pour le Vanuatu, c’est de rallier les îles… cela vaut peut-être la peine que vous réserviez un pass de plusieurs vols aériens avec la compagnie nationale. Les transports ne sont pas donnés.

    Je retournerai au Vanuatu, il y a tant d’îles, tant de petits villages, toutes ces couleurs…

    Tu pars quand?
    Je te souhaite un merveilleux voyage et n’hésite pas à revenir par ici pour m’en parler!

    NowMadNow

  29. Clémentine

    6 décembre 2011 at 9 h 42 min

    Merci pour ta réponse ! Ça me donne encore plus envie d’y aller. 🙂
    Je pars en janvier pour la Nouvelle-Zélande et pense prendre mes billets pour Vanuatu 2 semaines en avril avant de partir pour l’Australie.
    Arf j’avais pas pensé aux vols intérieurs mais je pense que ça vaut la peine.
    Mais comme j’y reste env. 2 semaines je ne sais pas quoi privilégier. Je vais arriver à Efaté et j’ai envie de voir le volcan à Tana, mais j’ai aussi très envie de voir d’autres parties, Santo a l’air magnifique aussi ! Par contre je ne trouve pas de renseignement à propos de pass. Tu crois que je peux m’arranger sur place pour les vols intérieurs ou ce sera encore plus cher?? je suis pas sûre que mon budget me le permettra. :S
    Et je préfère prendre le temps de visiter plus en profondeur un endroit que de dépenser énormément juste pour quelques jours à bouger tout le temps…arf dur de choisir. Même si c’est excitant de planifier un voyage, j’ai toujours peur de passer à côté de qqch.

  30. NowMadNow

    6 décembre 2011 at 13 h 47 min

    @ Clémentine: grâce à ton billet international, tu auras entre 15 et 20% de réduction sur les vols internes, ça fait une belle différence.
    Tu peux tout à fait les réserver sur place, en arrivant à Port-Vila.
    En effet, prends ton temps, ces deux semaines vont filer à vive allure. Tu ne pourras pas voir toutes les îles, c’est vraiment mission impossible.
    Tana, Santo (la plus éloignée), Ambrym,… le plus dur sera de choisir.
    Bons préparatifs!

    NowMadNow

  31. Clémentine

    6 décembre 2011 at 19 h 12 min

    Merci pour tous tes conseils! Je me réjouis d’y être en tout cas. 🙂

  32. Pingback: NowmadNow » Blog Archive » Chocolat du Vanuatu?

  33. Pingback: Street Food: tour du monde de la gastronomie de rue

  34. Pingback: Tour du monde: escales et destinations préférées

  35. Blog voyage Découverte monde

    31 décembre 2013 at 2 h 31 min

    euhh..ils t’ont vraiment demandé si tu avais des objets érotiques dans tes valises? des armes non!? mais des objets érotiques…ça ça peut faire des dommages!!!! trop drôle hehe

  36. Pingback: Voyage au Vanuatu: écotour, transport, b...

  37. Rory

    15 juillet 2014 at 9 h 55 min

    Mon rêve… c’est vraiment le bout du bout du bout ! (bon il y a les îles marquises aussi!)
    Je vais attendre la suite de ce récit avec impatience !

    Enjoy 🙂

  38. Jennifer

    6 août 2014 at 17 h 26 min

    Sublime, comme d’hab 🙂

  39. Sofiane Benzaza

    6 août 2014 at 17 h 35 min

    Ok, j’ai laissé un commentaire il ya 3 ans et voila que cette section se réactive lol

  40. Apprentie voyageuse

    14 octobre 2014 at 13 h 29 min

    Comme toi le nom me fait rêver, sans vraiment savoir pourquoi. Le Vanatu a quelque chose de mystique…
    Je ne savais pas que les habitants étaient connu pour leur gentillesse, j’ai encore plus envie de découvrir ce pays lointain maintenant ! 🙂

  41. hajj

    27 avril 2015 at 8 h 18 min

    excellent article .
    j’aime beaucoup tous ces informations pour le voyage au Vanuatu transport .
    merci pour le partage .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *