voyage au vietnam rapports avec les vietnamiens récits

 

 

voyage au Vietnam pays complexe voyager seule volontariat écotourisme

 Voyage au Vietnam: quitter un pays complexe  

.

Voyage au Vietnam: les contradictions d’un beau pays

 

Les premières semaines au Vietnam sont ambiguës: je suis partagée entre la beauté brute des paysages, la grâce volatile qui émane de chaque silhouette, et je dois l’avouer, les contradictions d’un étrange pays.

Je ne trouve pas encore la bonne distance pour contempler les choses: la rencontre avec les Vietnamiens est soit trop floue, soit basée sur une transaction commerciale plutôt agressive. J’ai encore plusieurs semaines pour me laisser guider par ces yeux si prenants. En attendant, mon appareil photo est un allié: il m’aide à m’approcher, à saisir des détails ou des foules.

 

La fin d’un voyage: le Vietnam, insaisissable

 

J’ai pesté contre les ruses implacables des Vietnamiens, doutés de leurs regards, et pourtant le charme a opéré. Je suis encore perplexe face à certains contacts avec la population vietnamienne, mais pas un instant ce pays ne m’a ennuyé.

Le Vietnam m’a énervée, éveillée, décontenancée. La beauté de ses paysages n’a d’égal que la nonchalance de certains Vietnamiens à la saccager. L’écotourisme est sans doute ici un beau slogan.

Lors de ce tour du monde, j’ai souvent eu des coups de coeur instantanés pour les pays traversés: la joie de pouvoir s’immerger pendant plusieurs semaines dans une culture est cette école spontanée que je cherchais depuis longtemps. Je n’ai pas réussi à mettre des sentiments clairs sur cette traversée du Vietnam, mais j’ai l’estomac noué à l’idée de passer la frontière.

Paradoxalement, l’incompréhension attise la fascination: devant un pays étrange, que mes yeux ne décodent pas, je redouble d’efforts pour essayer de l’apprivoiser et mieux déjouer son fichu caractère.

 

………………………………………………..

Carnet de voyage au Vietnam

Rencontre avec un photographe vietnamien, passionné par les minorités ethniques: Do Anh Tuan

Premiers jours à Hanoi

Dans le nord du Vietnam, les atmosphères brumeuses des montagnes de Sapa

A la recherche du dragon de la Baie d’Halong

Les vieilles villes du centre du Vietnam: Hué et Hoi An

De l’inspiration: Gaspard Walter et son livre « Ticket to Vietnam »

………………………………………………..

 

voyage au vietnam les plus belles photos baie d'halong singe

 

voyage au vietnam entre fascination et rejet un pays compliqué

 

mots-clés: voyage au Vietnam, voyage contrasté au Vietnam, le Vietnam un pays compliqué, entre fascination et rejet, beauté étrange du Vietnam, blog voyage Vietnam, bilan d’un voyage au Vietnam

Written by | Aline Gy

Ce long voyage était prévu, fantasmé, mais pas comme ça! J'ai abandonné mon itinéraire pour créer un tour du monde aléatoire, ouvert aux rencontres et aux opportunités qui émergent toujours en chemin. Envoyez-moi un petit mot, on ira boire une jerricane de thé... quelque part.

flickr Google+

5 Comments

  1. Bruno

    8 avril 2012 at 14 h 53 min

    Alors là ! De plus en plus fort Aline, je serais prêt à tout pour lire ton article maintenant que tu as dit ça ;-)
    Quel rythme de publication !!! J’ai presque du mal à suivre. Mais ça se lit vite !

  2. catherine

    8 avril 2012 at 18 h 23 min

    Adeline,jesais que tu n’es pas Twitter addict, je me permets donc de twitter tes articles :) genre je deviens community manager volontaire ;) Bon retour

  3. NowMadNow

    10 avril 2012 at 0 h 14 min

    @ Catherine: c’est super sympa! Non en effet, je ne suis pas une aficionado de Twitter, j’avoue que je ne saurai pas quel contenu y poster… et je crois que je passe déjà pas mal de temps sur la toile :)
    Merci à toi!

    @ Bruno: ouh prêt à tout m’sieur Bruno? Mais c’est dangereux de me dire des trucs pareils!
    L’article sortira peut-être de mon placard un jour ou l’autre.

    NowMadNow

  4. hathu

    16 août 2012 at 7 h 37 min

    Très bon partage! Chaque destination nous donne des sentiments différents. J’espère pouvoir lire bientot vos prochains articles sur ce beau pays ;)

  5. letieou

    6 janvier 2014 at 23 h 13 min

    Et ce serait pas le moment de ressortir ton article du placard ? Tu dois y voir plus clair maintenant…
    C’est drôle, moi aussi je les ai trouvé aigre-doux, les viets.

Laisser un commentaire