`

Voyager seul en Birmanie: des corbeaux sur le fil


 

Birmanie Rangoun Yangoon voyage tour du monde

 

Voyager seul en Birmanie: mes premiers pas dans un pays hors normes, gagné par une fièvre touristique. 

 

Voyager seul en Birmanie: mon expérience pendant 1 mois

 

 

C’est entre deux orages que je découvre Ragoun, ancienne capitale birmane. Le ciel tonne tandis que moi je trébuche sur les dalles éclatées des trottoirs. Les éclairs me rendent euphorique depuis que je suis gamine, ce qui semble être exactement le cas des enfants birmans qui sprintent dans les rues. Les nourrissons hurlent de panique et les mamans leur couvrent les oreilles.

La poudre végétale qui recouvre les joues des Birmans dégouline et les motifs s’effacent.

Je fais une halte pour protéger mon appareil photo qui se passerait bien des averses. Un petit homme tout maigre s’arrête devant moi et me mime quelque chose. Il voudrait que je le prenne en photo. Je m’exécute ravie, tandis qu’il me serre vigoureusement la main et s’éloigne en zigzaguant vers un abri en tôle.

Il y a des corbeaux qui croassent entassés sur les fils électriques. Leur nombre est effrayant. Dans ce déluge ininterrompu, la référence aux oiseaux d’Hitchcock est assez troublante.

Je sais que je vais me perdre dans ce dédale de rues, mon plan étant plus qu’approximatif et mon sens de l’orientation en plein décalage horaire. Alors j’y vais à petits pas. Les grands monuments-clés, ce sera pour demain.

Pour la première fois depuis des mois, j’ai l’impression de sortir de mes références d’Asie du Sud-Est… Des visages à la peau sombre, aux traits indiens, me fixent et répondent à mes sourires. Le brassage ethnique est particulièrement prononcé. Brassage religieux également dans l’architecture, églises, mosquées, temples bouddhistes, je ne m’attendais pas à cette profusion de références religieuses dans cette ville qui semble tentaculaire.

 

Jour 1 en Birmanie: noir et blanc, humide, impressionnant

 

 

Mixite religieuse Rangoun Birmanie Voyage

 

 

 

Premier jour en Birmanie voyage tour du monde astuces

 

 

 

Mots-clés: voyager seul en Birmanie, voyage indépendant en Birmanie, Yangon, Rangoun, petit budget, routard, guesthouse en Birmanie, logement, tour du monde, asie, photo, volontariat en birmanie, bénévolat, famille d’accueil birmane, comment voyager seul en Birmanie, fille seule en birmanie, carnet de voyage en Birmanie, faire du volontariat, tour du monde et escale en Birmanie, expérience de bénévolat en Birmanie, témoignage voyager seul en Birmanie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posted on
Mercredi, juillet 3rd, 2013
Filed under:
Birmanie.
Subscribe
Follow responses trough RSS 2.0 feed.
Trackback this entry from your own site.

9 Comments to “Voyager seul en Birmanie: des corbeaux sur le fil”

[…] itinéraire Mandalay, voyager à Mandalay, guide Mandalay, chauffeur Mandalay, voyager seul en Birmanie, comment visiter Mandalay, que voir à Mandalay, Mandalay Birmanie, séjour à Mandalay Birmanie, […]

novembre 10th, 2013

[...] séjour en Birmanie, voyage en Birmanie, voyager seul en birmanie, fille seule en birmanie, orphelinat birmanie, volontariat birmanie, bénévolat birmanie, [...]

juillet 30th, 2013

@ Stéphanie: ton mail m’a fait ouvrir des yeux tout ronds. Tes conseils, adresses et contacts locaux… merci infiniment Stéphanie! Je te réponds vite, à bientôt!

@ Mélanie Chanie: l’originalité de ce blog est bien relative. Il existe tant de blogs sur la thématique voyage ou tour du monde. J’espère arriver à proposer des contenus diversifiés, des instantanés de ce long voyage sans itinéraire. C’est du travail, mais j’aime beaucoup.
Merci de ton passage par ici!

@ A. Bouvion: absolument, ce paysage m’a donné la même impression. Le brassage religieux m’a particulièrement frappée dans certains quartiers de Rangoun, du coup j’y suis restée bien plus longtemps que prévu initialement…

@ Cécile: tu as parfaitement raison de me rappeler que … je suis en retard sur ce blog! Je vais tâcher de rattraper ça dans les semaines qui viennent :)
Envoie-moi des nouvelles de ta nouvelle vie au Maroc!

@ -numericnomade: merci beaucoup à toi Cédric pour tes messages et remarques toujours constructives. Tu ne m’empêcheras pas d’insister pour que tu te remettes à écrire dans ton carnet de bord virtuel…. Le retour doit être si particulier après deux ans et demi sur les routes.

Intéressante ta phrase. Impossible d’être satisfait en voyage? J’ai l’impression, pour ma part, de moins vouloir sauter d’un coin à l’autre. Une destination à la fois. Je sais que je voyagerai toute ma vie, et je suis plutôt ravie qu’il me reste tant à voir.

@ Bibi: oh Bib’s, t’es chou. Je me suis plongée dans TOUTES tes photos birmanes… On se revoit bientôt :)

NowMadNow

juillet 6th, 2013

En Birmanie, chanceuse !! Chui jalouse… En pleine mousson dis-donc, tu es courageuse ! Je vais venir regarder par ici plus souvent, je sens… Enjoy sans pression, mets-toi en plein les mirettes, profite de la bienveillance générale, surtout quand on est une nana toute seule.

juillet 5th, 2013

Les photos sont magnifiques. C’est original de voir ce type de blog : comment il est structuré, la manière de raconter les histoires… En tout cas merci de nous faire découvrir ce pays.

juillet 5th, 2013
Mélanie Chanie

Bonjour. J’aime beaucoup votre style rédactionnel, c’est très agréable à lire! A la vue de la première photo, je me suis demandée si j’avais bien lu le titre, on dirait une photo de France! La Birmanie est vraiment un pays magnifique, dommage que la guerre ait créée tant de problèmes…

juillet 4th, 2013
A. Bouvion

J’attendais le récit de ton aventure birmane depuis longtemps (je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée que tu y étais allée l’année dernière). Je sens que je ne vais pas être déçue! Très bon séjour!
A bientôt j’espère
bisous

juillet 3rd, 2013
Cécile

Moi qui voulait ne plus passer trop de temps sur les réseaux sociaux et les blog voyage, à cause de toi je vais pas y arriver!

Il y a vraiment quelque chose dans ta façon de raconter. Vraiment. Les photos aussi dégagent… quelque chose…

En te lisant, je me demande pourquoi je suis rentré (je ne m’y fais pas encore). En même temps, je me dis qu’il faut passer à autre chose car il semble impossible d’être satisfait par le voyage. Il y a toujours une autre destination, une autre histoire, une autre photo,…

Bref, je m’écarte un peu sur la fin. Merci de réveiller une lueur voyageuse en ce jour de grisaille parisienne.

juillet 3rd, 2013

Toujours un si grand plaisir de te lire.
S’il te plaît ne t’arrête jamais!

juillet 3rd, 2013
Bibi
NowMadNow is powered by WordPress
Revolt Basic theme by NenadK. | Entries (RSS) and Comments (RSS).
Managed by Marhnix.