voyager seule autour du monde faire le tour du monde féminin fille femme seule dangereux blog voyage

 

Voyager seule autour du monde

les avantages indécents des filles!

 

 

Voyager seule, inconscience ou chance insolente à savourer?  

 

Je repars dans quelques semaines. Amérique latine. Je veux dire… AMERIQUE LATINE !

Mais je n’ai pas encore mon billet. Idiotie en terme d’économie, idiotie en terme de planification, le prendre en dernière minute est un contre-sens.

Mais l’acheter, c’est de nouveau abandonner un mâle déconcerté par mes voyages, la familia et les moustaches en chocolat.

L’acheter, c’est continuer à réaliser un de mes rêves, et je sais, je n’ai aucun doute sur ce sujet, l’acheter c’est l’avant-goût de moments forcément intenses, marquants et magiques.

Je vais l’acheter. Demain.

Le retour à la casa est bon, bizarre et prétexte à m’arracher les cheveux. Je n’avance pas autant que je le désire sur le documentaire, je butine, je cours en tenue rose, je tape fort sur ma raquette et peu sur mon clavier, je traite mille photos, veux faire de la boxe anglaise avec mon cousin, monopolise la cuisine, me lance dans le macrobiotique et tague de gouttes de jus de légumes les pièces épargnées, j’accepte un rencart avec une demi-portion qui m’énerve (beau-frère moque-toi de moi et viens me sauver !), je remercie la langue anglaise pour ses jurons uniques et corrosifs.

Mal ou bien, la sédentarité a du bon dans le sens où elle me fait réaliser tout ce qui s’est passé en ces huit mois sur la route. Prise de conscience réelle, tangible, photos et films à l’appui, j’ai vécu plus en huit mois qu’en deux ans, et je vais repartir.

Pendant que Chromosomes XY part en guerre, je dois reprendre le fil du voyage et m’organiser un peu.

La phrase qui fait ZING: « Women who seek to be equal with men lack ambition. » Marilyn Monroe

 

 voyager seule autour du monde faire le tour du monde féminin fille femme seule dangereux blog voyage

 

 

Complainte nana-nère:

Ca m’énerve les sites des filles qui voyagent qui se plaignent d’être des filles.

Hum, principe de base: misogynie primale de ma part, tempérée par attachement farouche à la familia essentiellement féminine et les exceptions glorieuses non nana-nère qui se reconnaîtront.

Pourquoi cette tendance à l’apitoiement de la voyageuse? Oh, c’est dur de voyager seule / on est des proies / on se fait draguer par des poilus / on se perd dans le monde / on a un sac lourd / on prend des kilos sur les hanches à manger de la nourriture locale. Bref on est vraiment des héroïnes des temps modernes.

Non. C’est plus facile de voyager pour une fille. Tout est plus simple.

 

Voyager seule autour du monde: les avantages indécents des filles

 

* Le logement

Dormir gratuitement au sein d’une famille pétillante ou d’une équipe de cuisiniers indonésiens jeunes et passionnés? Je suis une fille, donc je ne suis pas dangereuse et je dois être protégée, résultat : cent pour cent de réponses positives pour les demandes de couchsurfing. Idem pour la formule woofing ou helpexchange : une fille, c’est plus fiable qu’un gars, toujours susceptible de retomber en pré-adolescence. Clichés, clichés, merci pour votre aide tangible tout au long de mon voyage.

 

La nourriture

Je suis une fille, je suis fragile, je dois être nourrie à heures régulières. Au Vanuatu, les femmes du marché me donnaient des fruits quand je m’arrêtais pour observer les rats qui filaient entre les étales. En Indonésie, les vendeurs de fruits me donnaient des bananes, j’ai feint de ne pas y voir un appel si pudique du pied (la fille feint, elle feint bien bien). En Australie, mes amis étaient tristes de me voir manger mon bol de riz et partageait tout avec moi. Aux Fidjis, un pêcheur m’a donné un bout de barracuda. Un barracuda, c’est imposant. Les esprits retors diront que c’est parce que je suis une gentille fille, naaaaaaan.

 

* Trouver un emploi au bout du monde

Un gars qui veut travailler dans un restaurant chic à Melbourne ? Pas si une nana postule avec lui. Une nana c’est beau dans un petit uniforme blanc cassé (l’uniforme grattait et je suis partie en courant, mais c’est une autre histoire).

Un gars qui veut travailler dans une boulangerie ? Mais une fille c’est mieux avec la clientèle et c’est si doux et attentionné avec un macaron!

Un gars pour servir des latte macchiato ? Une fille se débrouille mieux avec la mousse, c’est une vérité scientifique.

Et si le mec est engagé, c’est bien, mais il aura deux fois moins de pourboires que sa collègue en jupette.

Une fille qui est en retard à son premier jour de boulot dans un café sordide ? Mais c’est parce qu’elle combine avec force, courage et dévouement plusieurs jobs, le gars en retard n’étant un glandeur qui matait sa voisine de palier en se roulant un joint.

Le sexisme inversé, les mâles devraient brûler leurs caleçons au lieu de les laver… Sauvez un mec, traitez-le comme un humain comme les autres.

 

 

voyager seule autour du monde faire le tour du monde féminin fille femme seule dangereux inconvénients dangers

 

* Les transports

Oh, le coup de l’auto-stop, dois-je développer ? J’attendais à l’arrêt de bus, je ne faisais pas de stop, et zoum bonjour membre du ministère fidjien des transports publics, jolie voiture, merci pour les deux heures de transport / le repas gargantuesque / l’arrêt judicieux devant mon auberge de jeunesse. J’aurais été un mâle, j’aurais attendu le bus.

Et la voyageuse a une grande valise, les chauffeurs de bus sont gentils avec nous, demandent à un passager de nous aider et nous font signe quand on doit descendre au milieu de la pampa.

Nota Bene: Une fille ne perd pas son sens de l’orientation, elle se met en position de rencontrer des locaux charmants.

Les gars, rembourrez légèrement votre T-shirt au niveau mammaire, ça peut passer. Ou pas.

 

* Les activités

J’ai eu un très bon prix avec le moniteur de plongée… Et le surclassement de toutes les prestations. Bateau grand luxe ou barquette ? Cours à cinq ou cours en tête-à-tête ? Fruits et thé à volonté et serviettes chaudes et parfumées ? Tu veux venir réviser ta théorie dans mon appart’ ? A y penser, le moniteur n’était si sympathique et appliqué quand mon mec faisait de la plongée avec nous, quelques semaines plus tôt. Coïncidence.

Le passage de la douane ? Je semble toujours moins dangereuse que le voyageur hirsute qui mâchouille une chew-gum.

Le coup du bateau pas réservé à l’avance (merci Destin de favoriser ma tendance à l’improvisation) ? Mais mademoiselle, je vais m’arranger pour vous laisser rentrer. Cabine du personnel, cela vous irait?

L’île à touristes aux Fidjis ? J’ai payé le tiers du prix des Suédois virils et désinhibés à tendance naturistes. Dans ces cas-là, tu fais la poule qui ne pose pas de questions. Poulette naïve, merci pour tes apparitions aux moments opportuns. Je crois que mon cerveau de poulette ne fait pas le lien immédiatement, ça doit aider.

 

Je suis partiale? Mais j’espère bien!

 

 

mots-clés: voyager seule autour du monde, les avantages des filles pour un tour du monde, fille seule et voyage, est-ce plus difficile pour une fille de faire le tour du monde, sexisme et tour du monde, comment voyager seule autour du monde, sécurité pour une fille seule autour du monde, voyage au féminin, tour du monde pour une fille seule, blog tour du monde femme seule, blog voyage fille, faire le tour du monde seule, est-ce dangereux de voyager seule, conseils pour voyager seule, voyager seule la meilleure expérience de ma vie, oser voyager seule, conseils pour voyager seule

 

Written by | NowMadNow

Ce long voyage était prévu, fantasmé, mais pas comme ça! J'ai abandonné mon itinéraire pour créer un tour du monde aléatoire, ouvert aux rencontres et aux opportunités qui émergent toujours en chemin. Envoyez-moi un petit mot, on ira boire une jerricane de thé... quelque part.

Google+

70 Comments

  1. Corinne

    18 septembre 2011 at 16 h 16 min

    Yeah. Girls Power !!! Je like.
    Moi aussi je suis bien contente d’être une fille, en voyage. On attire plus facilement la sympathie et on ne porte quasi jamais son sac (y’a toujours un gars pour se dévouer)… 😀

    • Faf'APlouf

      8 avril 2015 at 21 h 24 min

      Y’a pas à dire, elles nous manipulent toutes !!! 🙂

  2. all2505

    18 septembre 2011 at 18 h 14 min

    C’est pour compenser vos 30% de salaire en moins dans notre très cher pays 😉

  3. Xtinette

    18 septembre 2011 at 18 h 34 min

    J’ai voyagé seule au Pérou, Bolivie et Chili et je n’y ai vu que des avantages (protégée, bien renseignée, invitée…)…sauf que du coup, on se retrouve rarement seule quand on est une fille… or parfois, ça pourrait faire du bien…

  4. Chris

    18 septembre 2011 at 19 h 57 min

    Quelques petites remarques à chaud:
    – En Amérique latine, pour le Couchsurfing, tu risques assez souvent de tomber sur des mecs qui te feront de la drague assez lourde et violente. Y’en a vraiment, vraiment beaucoup ici qui voient le site comme un site d’offres de plan cul. A part ça, t’as complètement raison et parfois, je rêverais d’être une nana pour ouvrir plus de portes …
    – Tu vas où ? Quand ? On se croise quelque part 🙂 ? En Octobre, je tournerai autour du nord du Chili / Bolivie / nord de l’Argentine !
    – J’adore cet article
    – C’est moi ou tu parles de « abandonner un mâle déconcerté par [tes] voyages, la familia et les moustaches en chocolat. » comme d’un plaisir coupable ?
    – You’re definitely a free bitch – but that’s so much more fun.

  5. Ye Lili

    18 septembre 2011 at 20 h 07 min

    J’adooooore!
    Et je me reconnais dans beaucoup de lignes, et surtout dans « Nota Bene: Une fille ne perd pas son sens de l’orientation, elle se met en position de rencontrer des locaux charmants. »

    Bonnes préparations, bon départ…
    Et si t’as un tout petit peu le temps avant, ma proposition de mettre un visage derrière un pseudo tient toujours 🙂

  6. Bruno

    19 septembre 2011 at 2 h 21 min

    Olala, bah oui c’est très vrai ce que tu dis, c’est pour ça que j’envoie souvent Anh au casse pipe 😀
    Pour le rendez-vous des voyageurs en Amérique Latine faut y penser sérieusement, pourquoi vers Décembre/Janvier en Bolivie 😀

  7. Joe Le Merou

    19 septembre 2011 at 16 h 59 min

    Super rigolo, comme toujours 😉

  8. Patty

    20 septembre 2011 at 15 h 46 min

     » Women are men’s future » ;o)
    Chouette pour ton nouveau départ!
    Encore plein d’histoires en perspectives et de beaux textes comme tu sais si bien les écrire…
    Merci…
    J’ai hâte, mais espère te voir avant ton départ!
    T’embrasse

  9. Miss bavarde

    20 septembre 2011 at 20 h 02 min

    J’adore ton blog, et les photos sont superbes, et je viens de partir seule durant 15 jours et ça c’est très bien passé 🙂 je t’ai mis dans mes favoris !!

  10. Mélissa

    20 septembre 2011 at 21 h 51 min

    J’aime et je confirme! Une fille qui voyage solo, ça a pas mal d’avantage… Je ne maitrise juste pas encore trop bien la « damoiselle » en détresse pour qu’elle apparaisse au moment opportun. 😉

  11. Kolia

    21 septembre 2011 at 4 h 38 min

    Merci… Je redirige ici toute femelle qui se plaint de ses difficultés à voyager à partir de maintenant.

  12. Christelle

    22 septembre 2011 at 17 h 52 min

    Toujours aussi bien écris et agréable.
    Ce que tu écris (et vis) c’est du vrai ! Et ça fait du bien bordel !
    Bonne route 🙂

  13. Un Monde Ailleurs

    23 septembre 2011 at 9 h 34 min

    Voilà ! Je sais maintenant pourquoi j’ai toujours eu de la tendresse pour Marilyn Monroe !!!… 😉

    J’approuve : c’est agréable et facile d’être une fille (seule) en voyage. Pour la plongée n’en parlons même pas, ils sont tous aux petits soins et se battent pour vous montrer leur couteau de plongée ! Pourtant j’en ai remonté certains sur ma propre bouteille…

    Dans les transports, on se pousse, ou on vous tient la porte. Dans les restaus le serveur vous sert toujours en premier. A l’aéroport le surcroît de bagages sur le tapis d’enregistrement est vite « oublié », et dans l’avion j’ai souvent droit à un affreux gâteau au chocolat ou à une ration de cacahuètes en plus.

    Mais bon… Il ne faut pas trop raconter non plus tout ce que tu as vécu et qu’ils n’ont pas (tous) eu le courage de vivre hein ? Ne pas trop montrer que tu es forte, et que tu sais t’en sortir toute seule.

    Une fille qui voyage seule doit aussi savoir dégaîner le sourire qui tue quand il faut. Et savoir faire preuve d’humilité (parfois accentuée fort à propos). Ca aide à résoudre immédiatement certaines difficultés…

    D’un autre côté c’est totalement génial d’être une fille qui voyage seule quand tu obtiens immédiatement la collaboration des mères et des grands-mères quand tu cherches un logis, une table, ou l’autorisation de prendre les (petits-) enfants en photo… Et c’est génial de pouvoir bavarder avec les Musulmanes du bout du monde tandis que leurs hommes t’ignorent du fait de ta différence de culture. Et c’est génial de se sentir « grande » quand on se fait des amis partout dans le monde, dans les deux sexes, parce qu’un homme lui n’aurait pas eu accès à certaines situations du fait de ses muscles et de sa réputation de mâle.

    😉

  14. Pierre

    23 septembre 2011 at 22 h 15 min

    Excellent!
    Ca me fait réellement plaisir de savoir que tu vas découvrir l’Amérique du Sud.
    Très bon choix après une pause en Europe.
    C’est probablement trop tard ais si tu as besoin d’un coup de main pour la réservation du ticket ou autre je t’aiderai avec plaisir (car c’est toujours bien d’aider une fille en détresse 😉 )
    Et j’adore ton renversement des clichés traditionnels; tu avais bien montré lor de l’interview de Sophie qu’il y a bel et bien des avantages à être une fille seule en voyage.
    Maintenant, je me prends à rêver à être une fille 😉 Je crois que vais aller faire un opération au Brésil bientôt haha
    Bonne préparation de bagages en tout cas et continue de trouver de jolies couleurs partout dans le monde!

  15. fabrice

    24 septembre 2011 at 18 h 39 min

    Ha oui, il y a tant de filles qui se plaignent?

    Perso, je les ai jamais plains,je trouve aussi que c’est plus facile quand tu es une fille, surtout si tu es jolie…! Mis à part certains pays où cela peut être lourd parfois à cause des mecs locaux..

    Bon pour le billet, je l’ai toujours pris au dernier moment, j’arrive pas à acheter un billet longtemps à l’avance. J’ai renoncé à me soigner:-)

  16. Annabelle

    25 septembre 2011 at 10 h 42 min

    J’ai bien hâte de lire tes articles sur l’Amérique latine.
    Après 10 mois en Asie, je rentre fin octobre à Montréal, le temps d’une pause pour mieux repartir en Amérique latine. Ton blog sera ma mise en bouche!

  17. Pingback: NowmadNow » Blog Archive » Am I a Free Bitch? | tourisme-voyage | Scoop.it

  18. Catherine

    25 septembre 2011 at 20 h 25 min

    Ah enfin j’entends ça : « C’est plus facile de voyager pour une fille. » MAIS OUI, je retweet, re-facebook, scoop-it qu’est-ce que je peux faire de plus Aline ?!!!

  19. Corinne

    26 septembre 2011 at 9 h 22 min

    Très bon de savoir que tu reprends la route, je me réjouis de te lire, ça me donnera un bel avant-goût de l’Amérique latine!
    Et puis bravo d’avoir formulé tout ça, je me suis re-projetée dans ces mille petites circonstances où j’ai été prise sous une aile, où l’on m’a offert quelque chose, où l’on m’a assisté dans la minute, où j’ai payé moins cher, mangé à l’oeil, où j’ai été protégée, choyée.
    Je n’échangerais mon sexe pour rien au monde 😉

  20. NowMadNow

    28 septembre 2011 at 9 h 57 min

    @ Corinne: j’aimerais te répondre la même chose… Je n’échangerais mon sexe pour rien au monde 😉

    @ Catherine: je te remercie beaucoup!

    @ Annabelle: après Montréal, tu pars en Amérique latine? Où ça exactement?

    @ Fabrice: mais ouiii, les filles se plaignent tout le temps. Non je ne suis pas misogyne, non je ne suis pas misogyne… euh…
    Ah pour le billet tu me rassures, même si j’ai l’impression de faillir à la règle numéro 1 du backpacker à petit budget… Tant pis!

    Et merci pour l’e-book! Cela m’a fait bien plaisir d’y participer et de lire les interviews des autres voyageurs! Bon voyage à Cuba 🙂

    @ Pierre: oh merci pour la proposition d’aide à la demoiselle en détresse! Mais là je suis vraiment en retard…! Je me sens lapin blanc dans Alice au pays des Merveilles, c’est maaal!

    J’attends mes premiers pas en Amérique latine avec impatience!! Merci à toi mister!

    @ Marie-Ange: tendresse pour la Monroe plus que partagée 😉
    Encore merci pour ta jolie proposition, je m’y attèle!

    Ah oui, moi aussi j’ai eu droit à un supplément de gâteau lyophilisé dans l’avion!
    Et en effet, la collaboration des mamas est plus que bienvenue et tellement touchante. On a à nouveau cinq ans et on se laisse guider par la main, quelle belle façon de découvrir un endroit inconnu.
    Les hommes musulmans ne m’ignoraient pas, ils étaient même très bienveillants. Mais c’étaient mes comparses mâles qui étaient un peu ignorés, tant par les femmes que par les hommes…

    NowMadNow

  21. NowMadNow

    28 septembre 2011 at 10 h 14 min

    @ Christelle: merci à toi bordel 😉

    @ Kolia: ouh je suis flattée…!

    @ Mélissa: tu ne dégaines pas encore la face de demoiselle en détresse…? Il faut écarquiller les yeux, se mordre les lèvres, regarder en papillonnant le douanier/ vendeur/ gérant de l’hôtel de passe, baragouiner quelques mots de la langue, plissements des joues, rougissement auto-commandé, signaux subliminaux, redresser la mèche rebelle qui n’a plus vu de miroir depuis belle lurette. Dude, HELP the GIRL!

    @ Miss Bavarde: merci beaucoup à toi! Je vais vite faire un tour par chez toi 😉

    @ Patty: merci m’dame! Je réponds à ton mail, vite vite!

    @ Joe Lemerou: merci à toi le grand photographe 🙂

    @ Bruno: je suis très très partante pour ce rendez-vous en Bolivie! Ce serait génial de se rencontrer dans ce pays incroyable! On va faire ça, on va faire ça 🙂

    @ Ye Lili: merci pour ton charmant mail, j’y réponds vite et en attendant … je croise les doigts pour toi 😉

    @ Chris: je suis en effet curieuse de découvrir le couchsurfing en Amérique latine. On verra pour la drague violente 🙂
    J’aimerais bien te voir en Amérique latine, ce serait excellentissime.
    Je t’envoie un message quand j’ai une date pour la Bolivie!
    Merci à toi mister!

    @ Xtinette: tu n’as jamais réussi à faire l’asociale en cours de route? Jusqu’à présent, je n’ai pas vraiment eu envie d’être dans mon coin, mais j’imagine que si je suis en manque criant de solitude, je dégainerais un regard gothique et mes écouteurs, ça peut marcher, non?

    @ All2505: tu pointes du doigt une dure réalité… Mais les poulettes sont idiotes de se laisser faire, je ne vais pas passer mon temps à blâmer les mâles.

    @ Corinne: tu laisses tes petits camarades porter ton sac à dos (avec bouteille de plongée, hein?)! Je voyage plus léger que les camarades rencontrés en cours de route, je passe mon temps à me moquer d’eux… Se moquer, c’est bien aussi 🙂

    NowMadNow

  22. Corinne

    29 septembre 2011 at 7 h 38 min

    À part, peut-être, pour dessiner des trucs jaunes dans la neige :p

  23. Annabelle

    29 septembre 2011 at 10 h 22 min

    Buenos Aires!
    Je pose mes valises quelques temps à Montréal pour mieux préparer mon départ en Argentine (par exemple, prendre des cours d’espagnol). Je veux explorer l’Amérique latine (surtout la Bolivie, le Perou, le Chili et l’Argentine) mais avec un point de chute cette fois.

  24. Julien

    2 octobre 2011 at 15 h 58 min

    Les filles elles trichent >__<

  25. Florent

    5 octobre 2011 at 1 h 28 min

    C’est sûr que du 100% de réponse positive ne Couchsurfing, ce n’est pas rien!!

  26. NowMadNow

    5 octobre 2011 at 12 h 24 min

    @ Florent: je sais, l’injustice fait partie intégrante de la vie…

    @ Julien: ouh les tricheuses… 🙂

    @ Annabelle: envoie-moi un message quand tu es en Amérique latine 🙂

    NowMadNow

  27. Pingback: « Am I a Free Bitch? » |

  28. Julie

    7 octobre 2011 at 8 h 09 min

    Les filles, ces armes fatales ! Merci Nowmad, j’ai bien ri en lisant ce billet plein d’esprit. Et puis, les free bitches sont mes héroïnes alors…

  29. kryst'L

    7 octobre 2011 at 12 h 58 min

    J’ADORE !

  30. Aurélien

    9 octobre 2011 at 16 h 18 min

    En plus si t’es une fille quand tu te fais arrêter au volant tu te mets à pleurer ou à sourire bêtement (en fonction de l’humeur et de tes capacités artistiques) et roulez jeunesse, au pire t’as du lâcher ton numéro ! 🙂

  31. NowMadNow

    10 octobre 2011 at 21 h 33 min

    @ Aurélien: le minaudage à l’agent… Pas encore testé 😉

    @ Krystelle: poulette, prépare-toi, j’arrive.

    @ Julie: Merci à toi l’artiste 🙂

    NowMadNow

  32. Maider

    4 novembre 2011 at 15 h 50 min

    Ce dernier post ajouté à ton plaidoyer sur les raisons qui t’ont poussées à partir seule me rassurent et me confirment que non je ne suis pas totalement timbrée et qu’il me tarde d’y être ! Après, à lire tes articles (oui j’ai passé du temps sur ton blog), tu as l’air d’une lucky biatch plus exactement, eheh. Mais la chance ça se provoque alors je mettrai plus ça sur le compte de la spontanéité et de l’audace 😉
    Who run the world ?!

  33. Charlotte

    29 novembre 2011 at 11 h 36 min

    énorme! Avec des citations a l’appui en plus. Free bitch all the way! 🙂

  34. NowMadNow

    2 décembre 2011 at 14 h 31 min

    @ Charlotte: Merci à toi!

    @ Maider: non, tu n’es pas totalement timbrée 🙂 Je discutais hier autour d’un bon plat avec une fille qui est sur les routes depuis deux ans, et qui a notamment sillonné un continent boudé par les voyageurs: l’Afrique. Elle dégageait un bonheur contagieux.
    Lucky Bitch, très certainement, je suis consciente d’avoir eu beaucoup de chance dans les rencontres que j’ai pu faire ces neuf derniers mois.
    Il n’y a eu que de très rares situations où mon instinct me disait de changer de direction, mais là je crois qu’il ne faut pas chercher à rationnaliser les choses: si une petite voix te dit de partir vite fait, on n’hésite pas.

    Bon voyage à toi.

    NowMadNow

  35. MILK

    22 février 2013 at 11 h 44 min

    J’aimerais être une fille >_<
    Celà dit, être un mec c'est pas mal aussi suivant ta disponibilité et ton "aura".
    Bel article.
    Du coup. J'ai fait mon sac. A la one again, comme d'hab'. Mais c'est comme ça que c'est bon. Non ?

  36. Tiphanya

    22 février 2013 at 12 h 42 min

    Je suis tellement d’accord avec toi. Sortir de la douane devant tout le monde, découvrir que mon assiette n’est pas vraiment remplie comme celle du voisin… Au début je me sentais gênée, maintenant je fais l’ignorante
    « je n’ai pas plus à manger, on n’a pas commandé la même chose, c’est tout ». Comme tu le dis, il vaut mieux ne pas trop s’en rendre compte tout de suite.
    Mais… j’ai trouvé mieux que la fille qui voyage seule : la fille qui voyage avec un bébé blond aux yeux bleus (qui 6 mois plus tard n’est plus ni blond ni aux yeux bleus). Succès fou, des cadeaux qui encombre le sac, à manger…. le rêve.t

  37. guillemin

    22 février 2013 at 19 h 22 min

    J’adore ;quel humour ! je prends toujours autant de plaisir à lire tous vos articles ….C’est vrai les filles ont quelques avantages 🙂

  38. Robert

    23 février 2013 at 13 h 35 min

    Je viens de vous découvrir. Drôlissime à souhaits. Et intéressante en plus. Continuez à voyager… J’adore votre style.

  39. Emmanuelle

    23 février 2013 at 21 h 23 min

    Je me retrouve dans certaines situations. Et bravo pour votre style clair et vos quelques mots qui me donnent le sourire

  40. anne

    26 février 2013 at 15 h 58 min

    génial de partager tes expériences avec nous modestes citadins!! hahaha avec une copine on part pour un p’tit tour d’europe en juillet et on apprécie de découvrir au combien on risque d’être bien traitées 😀 merci en tout cas ça donne encore plus envie de partir et de voir ce qu’est la vraie vie!!!

  41. NowMadNow

    26 février 2013 at 21 h 29 min

    @ Anne: merci pour ton petit mot! J’espère que tu vivras une excellente expérience européenne, c’est assez fou la diversité culturelle qui existe sur notre continent… J’avais besoin d’aller très loin au début, je savoure aujourd’hui les moments où je suis sur ce Vieux Continent. Bonne route 🙂

    @ Emmanuelle: ravie de vous avoir fait sourire. Ces situations de galanterie extrême sont souvent hilarantes quand on les vit…

    @ Robert: merci beaucoup pour ces charmants encouragements!

    @ Guillemin: merci beaucoup ! 🙂
    Je finirai par tomber dans des régions très misogynes et là, je regretterai peut-être amèrement tous ces petits traitements de faveur!

    @ Tiphanya: tu as bien raison de parler de ce cas-là, la jolie maman avec son bébé, blond de préférence! Une amie l’a vécu et m’a raconté à quel point son enfant était un « facilitateur » pour entrer en contact avec les gens. Elle était invitée partout!

    @ Milk: ah « le sac à la one again » un grand classique! Bon voyage mister!

  42. Sandiscovery

    28 février 2013 at 1 h 20 min

    On a toutes un point de vue basé sur l’expérience…quand je voyageais seule en Inde sans soucis et que le jour où mon mec a débarqué plus aucun homme ne m’a adressé la parole sous prétexte qu’il y avait une présence mâle (et bien que ce soit moi qui baragouine le hindi), très bof! Mais ça c’était rien comparé à la Syrie. Pays incroyablement magnifique, mais comment te dire…je ne me suis pas sentie privilégiée d’être une femme!!
    Par ailleurs…régalage ton article, and yes, I’m a free bitch! 😉

  43. Jeremy

    1 mai 2013 at 8 h 48 min

    J’ai ri (très fort), tu m’as vendu du rêve avec cet article 🙂

    Je vais aller faire le point sur mon stock de chaussette, me raser de près et me faire les ongles moi.

  44. Said

    15 mai 2013 at 12 h 53 min

    en tant que voyageur, je ne peux que confirmer tes dires. Pourtant la plupart des gens et surtout les filles ne veulent pas admettre cette vérité ou l’assumer, je ne sais quel est le bon mot.

  45. Emilyz

    2 juin 2013 at 23 h 38 min

    Je suis tellement d’accord avec toi et ai déjà expérimenté la plaupart de trucs que tu racontes et plein d’autres, comme le train-stop, les tickets de concerts gratuits, s’incruster à de grands événements, etc. Comme je dis toujours, il y a des avantages et des inconvénients à être une fille comme à être un garçon, il suffit juste de savoir optimiser les avantages qu’on a en étant une fille et ils sont très nombreux, comme tu le décris si bien…

  46. krystelle

    6 août 2013 at 13 h 29 min

    j’en veux encore…c’est si drôle 🙂

  47. Pingback: Voyager seule: aller au bout de son rêve - Taxi-Brousse

  48. Dom

    22 décembre 2013 at 10 h 38 min

    Le nombre de fille seules que je vois parcourir Madagascar m’impressionne toujours, et, même s’il m’est arrivé d’en dépanner quelques unes, je dois dire qu’elles tirent bien mieux leur épingle du jeu dans ce pays d’apparence « facile à voyager », mais tellement plein de surprises lorsqu’on sort un peu du « goudron ». Plein d’idées et de conseils sur mon blog pour celles qui aimeraient voyager dans la Grande Île.

  49. Adil

    8 janvier 2014 at 2 h 05 min

    Et ouais y a de la discrimination positive … Ou négative a mon égard. Jsuis un peu frustré d ailleurs haha

  50. Leslie

    23 février 2014 at 14 h 11 min

    Hello,
    je viens de découvrir ton blog que je trouve vraiment bien fait !
    Je prépare actuellement un TDM d’environ un an et je pars seule. Je pense qu’à chaque fois que le doute de partir seule me gagnera je relirai ton article qui m’a beaucoup fait rire (surtout ta Nota Bene) et qui m’encourage à sauter le pas sans se prendre la tête !!

    Merci !

  51. Pingback: Comment gérer les proches qui ne comprennent pas vos choix

  52. Diane

    24 février 2014 at 22 h 44 min

    bon je commente à nouveau, mais j’adore, j’adhère, alors je t’ai mis en lien sur notre blog. Bref, les poulettes ont aussi des plumes incisives…

  53. Pingback: Les autres ne veulent pas qu’on parte | faismoirever

  54. Pingback: Voyager seule quand on est une femme | Carnet de voyages

  55. Amale

    2 mars 2014 at 2 h 23 min

    Je suis totalement d’accord!! On est des filles, et ON a l’avantage! Et le meilleure? C’est que les mecs l’ignorent… ;p
    En passant j’adoree ton site, je te suis, bonne continuation 😉

  56. Laurence

    3 mars 2014 at 15 h 17 min

    C’est ce que j’essaye d’expliquer à ma mère qui ne cesse d’avoir peur à chaque départ. Pourtant, je lui dis et lui montre qu’être seule avec son fils, et bien, c’est plus facile et plus riche aussi. Beaucoup d’avantages.
    Je vais lui envoyer ton article. Peut-être qu’elle changera d’avis ?

  57. Aliette

    8 mai 2014 at 22 h 37 min

    Ah mais oui mais c’est tellement vrai !!!! 😀

  58. Rafael MyNewYork

    19 juillet 2014 at 16 h 27 min

    Je dirai que cet article est… brillant ! 🙂

  59. Laurence - Le Fil de Lau

    22 juillet 2014 at 22 h 34 min

    Autant profiter de notre capital sympathie et confiance.
    Puis bon un sourire, ça ne coûte rien. 😀

    • NowMadNow

      29 juillet 2014 at 18 h 07 min

      Oh oui, difficile de dire non à une invitation ou à un cadeau, malgré la barrière de la langue je chéris ces rencontres. Mais je suis parfois un peu gênée de l’empressement de certains à m’aider, juste par sympathie pour une inconnue, une étrangère. Si la situation était inversée, j’espère que ces personnes seraient aussi bien accueillies en voyageant en Europe et qu’on ne les verrait pas comme « les étrangers de plus ».

  60. alexdubois

    28 juillet 2014 at 3 h 43 min

    J’adore…T’as des couilles;)

    • NowMadNow

      29 juillet 2014 at 18 h 01 min

      Non, Alex, non, on a dit qu’on ne parlait pas de mes couilles 🙂

  61. Du Nord au Sud et d'Est en Ouest

    6 août 2014 at 0 h 19 min

    Bonjour, je découvre ton blog en cette journée de repos presque tempêteuse et je trouve que cet article résume bien les avantages à être une fille en voyage. Je rajouterai que pour les réseaux type Couchsurfing c’est la même chose : on est plus facilement hébergée qu’un homme 🙂
    Mention spéciale pour le nota bene sur l’orientation 🙂

  62. Pingback: Être une fille en voyage - Taxi-Brousse

  63. Pingback: Voyager seule quand on est une fille | Lotus Circus

  64. pedro

    5 février 2015 at 7 h 12 min

    je l’ais toujours dit  » avec une paire de seins tout es plus facile »^^

  65. Faf'APlouf

    8 avril 2015 at 21 h 28 min

    « Nota Bene: Une fille ne perd pas son sens de l’orientation, elle se met en position de rencontrer des locaux charmants. »

    Celle-là, elle est COLLECTOR !

  66. mesSouvenirsdeVoyage

    13 octobre 2015 at 17 h 09 min

    Merci pour cet article qui fait du bien ! Oui y’a des avantages à être une fille en voyage alors autant en profiter ! C’est pour créer un équilibre avec toutes les situations chi***** où être une fille n’est pas un avantage 😉

  67. Joo.

    29 octobre 2015 at 12 h 29 min

    Muahaha, je plussoie !