5 îles: se réinventer dans l’eau salée

Depuis le début de l’année je n’ai été que sur des îles, alors que ces dernières années je les avais volontairement oubliées, les pensant prévisibles et lisses, si propices à délivrer des plaisirs à dévorer puis à oublier. Au Vietnam, j’allais me terrer dans les montagnes brumeuses du nord. En Thaïlande, je filais sans y penser vers le Triangle d’Or. En Inde, je m’engluais dans des mégalopoles paralysées par des manifestations contre l’impunité du viol. Même en Océanie, je m’enfonçais dans les terres, loin des rivages. Les îles, c’est factice. Agréable. Il me fallait des continents, durs, insaisissables, pleins d’itinéraires à élaborer pour finalement profiter de ma liberté et ne pas les suivre.

L’horrible répétition des attentats a coupé toute envie d’écrire, me fait ressasser des choses pour lesquelles je suis impuissante. Je pense à eux qui ont grandi comme nous, à leurs trajectoires, au moment de non-retour. Puis mon corps m’a dit que ma tête était épuisée. Depuis des mois, je déserte ce blog. Alors je vous emmène, je vous emmène loin de l’incompréhension, sur ces cinq îles qui m’ont libéré la tête.

Et promis, cette fois je serai chronologique. Et je parlerai même un peu de ma vie privée.

L’île de la Réunion: le début de l’histoire

A peine arrivée sur l’île de la Réunion, j’ai fait la connaissance d’un homme bien intéressant – ce petit mot aseptisé, accroché à cette pudeur collante de parler de sentiments – et j’y suis retournée quelques semaines plus tard pour le revoir et prolonger la découverte de cette île pleine de caractère. L’année commençait merveilleusement bien, sans schéma et sans attente.

Où loger: dans l’appartement bordélique de mon ex-compagnon… Dans un refuge de montagne à Mafate. Ou se laisser guider dans l’un des plus beaux hôtels de l’île, Le Saint-Alexis situé à Saint-Gilles-Les-Bains.

En savoir +:

Mon carnet d’adresses sur l’île de la Réunion.

Explorer l’île de la Réunion à 360°.

Spéléologie sous la lave.

☆ Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme de l’île de la Réunion.

voyage sur des îles tropicales

 

L’île Maurice: en amoureux

Une île sans montagne, une île figée par les cartes postales… Et pourtant, la magie a opéré dès les premières minutes, assise sur la banquette arrière d’un taxi, la tête de mon Réunionnais endormi sur mes genoux. Un voyage en amoureux, avec ses codes à lui, ses envies de confort. J’ai rangé mon sac à dos et il m’a montré l’île Maurice qu’il connaissait déjà si bien.

Où loger: et si avant de ne surtout pas se marier, on s’offrait un voyage de noces? Mon ex-compagnon voit toujours les choses en grand, et ça l’a beaucoup fait rire de me voir déconcertée par la beauté très insolente de notre hôtel, le Paradise Cove Boutique Hotel, situé au nord de l’île. Prix: Chambre double à partir de 174 euros.

voyager sur l'île maurice

voyager sur l'île maurice

 

La République Dominicaine: sur la côté sauvage de Samana

La République Dominicaine ne se résume pas à la célèbre Punta Cana! On me l’a dit, il fallait le ressentir, continuer la route, flirter avec la carte et les zigzags. On se rapproche de Haiti, sa jumelle si éloignée. Véritable invitation à un tourisme respectueux de la nature, la région de Samana est aussi le paradis des baleines. Ce voyage entre filles, ludique, pétillant, nous a toutes étonnées.

Où loger: Au Viva Wyndham V Samana Resort à Las Terrenas, un hôtel cinq étoiles all inclusive situé face à la mer, doté d’un spa et de quatre restaurants, de quoi recharger voluptueusement ses batteries tout en explorant cette région magnifique et préservée. Prix: Chambre double en all inclusive à partir de 80 euros. 

voyage en république dominicaine

voyage en république dominicaine

 

La Guadeloupe: à cheval sur Marie Galante

Je me documentais régulièrement sur la Guadeloupe, suivais les comptes Instagram des amis partis crapahuter sur ses îles. Lors ce premier voyage en Guadeloupe, j’ai principalement séjourné sur l’île de Marie Galante qui, de par la mélodie inhérente à son nom, me promettait de douces expériences. Ce voyage était réellement une surprise – je n’ai réalisé que je partais vers la Guadeloupe qu’une fois assise dans l’avion, j’aime les surprises. Et ce premier voyage en appelle un autre, dans quelques mois.

Où loger: J’ai séjourné au Coco Beach Resort, idéalement situé à trois kilomètres de l’embarcadère de Grand-Bourg. Les pieds dans l’eau turquoise, il s’agit d’un petit hôtel très calme, presque intimiste, doté d’une piscine et offrant kayak, paddle et wifi aux occupants. Les chambres sont climatisées et spacieuses, la literie paradisiaque et le service discret et professionnel. Tarif: 79 euros pour une chambre double en basse saison et 89 euros en haute saison. Petit-déjeuner en extra. 

voyage à marie galante guadeloupe

voyage à marie galante guadeloupe

 

La Martinique

Il y a des gens qui ont une franchise qui coupe au couteau tous les discours entendus. En Bolivie, aux prémisses de mon tour du monde, il y a mille ans, mon chemin a longuement côtoyé celui d’un journaliste orgueilleux, un journaliste voyageur qui va révolutionner l’art des gratte-papiers médiocres à coups de grands reportages en apnée. Il est toujours aussi talentueux. Et orgueilleux.

Après s’être arraché les quelques poils encore enracinés sur sa caboche, séduit une aérienne journaliste bretonne et suédoise, et pensé mille fois à brûler son blog, il est reparti sur les routes. Et à ce moment précis, ce vieux comparse caméléon était en Martinique avec un projet d’écriture au long cours consacré aux DOM-TOM. Je n’ai pas hésité à les retrouver sur place. Un petit matelas au pied de leur lit m’attendait dans les hauteurs de Fort-de-France.

Où loger: mes comparses ont opté pour une location d’un appartement via le site Airbnb, véritable bouffée d’air pour les voyageurs. Ils avaient élu domicile à Fort-de-France afin de faciliter leurs rendez-vous professionnels. Je crois que nous sommes tous les trois joyeusement tombés sous le charme de la petite ville de Saint-Pierre, et c’est là que je conseillerais aux curieux de prendre escale, avant de se laisser guider par les routes sinueuses et acrobatiques de la Martinique.

voyage en martinique île

 

voyage en martinique île blog

 

Written by | NowMadNow

Ce long voyage était prévu, fantasmé, mais pas comme ça! J'ai abandonné mon itinéraire pour créer un tour du monde aléatoire, ouvert aux rencontres et aux opportunités qui émergent toujours en chemin. Envoyez-moi un petit mot, on ira boire une jerricane de thé... quelque part.

Google+

9 Comments

  1. Sam

    29 juillet 2016 at 10 h 39 min

    Quelles photos lumineuses. Les iles stimulent le lacher-prise, l’emerveillement immediat. je reve de voyager un jour dans ces endroits ou les couleurs semblent animees. Merci miss.

  2. Christelle

    29 juillet 2016 at 10 h 41 min

    Tu aurais pu inclure les magnifiques photos de ton périple à Madagascar 😉 Une vraie bouffe d’air que de te lire à nouveau.

  3. SamZ

    29 juillet 2016 at 10 h 49 min

    Ta plume et ton oeil saississent à chaque fois un peu plus le coeur et l’esprit. Merci 🙂

  4. Marie-Ange

    29 juillet 2016 at 17 h 18 min

    Eh ! Mes îles !!!… 😉

    Je t’écris bientôt, promis !

  5. Isabella

    31 juillet 2016 at 10 h 40 min

    J’adore les iles j’en ai visité quelques’unes mais aucune de ta liste! tes photos me donnent envie de les decouvrir en commençant je pense par la reunion et la martinique je pense 🙂

  6. Isa

    1 août 2016 at 19 h 02 min

    Tes Photos me donnent envie de te suivre dans ta valise, c’est beau!

  7. Maman Voyage

    3 août 2016 at 7 h 38 min

    J’aime beaucoup les îles. Je m’étais régalée aux Philippines (il y en a 7000 !!!). J’aime la plongée, la mer, les couleurs mais surtout L’AMBIANCE plus sereine que l’on trouve sur la plupart des îles. Loin du monde et surtout du monde actuel. Je reviens tout juste de Sardaigne et de Sicile et même si ces îles ne sont pas loin, elles apportent une VERITABLE coupure et ça fait du bien !

  8. Sabine KLEY

    11 février 2017 at 12 h 05 min

    J’ai adoré tes photos minimalistes : un ponton en bois, des mbres de palmes sur le sable, autant d’invitation au voyage… je suis conquise !

  9. Alice

    15 mars 2017 at 16 h 06 min

    Je suis allé dans les Antilles pendant une croisière et j’avoue retrouver cette même sensation de coupure avec le temps que vous décrivez. Chaque coup d’oeil et chaque seconde nous transporte si loin au milieu de ces eaux turquoises.